Accueil Société 3e conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique: Les...

3e conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique: Les politiques sur les menaces de l’environnement sont-elles appliquées au Gabon ?

PARTAGER
Photo de famille à l'issue des travaux/(c)DR.

Le Gabon est très sollicité dans les différentes conférences mondiales sur l’environnement.  En dépit de cela, les politiques mises en place  par les autorités pour protéger le peuple des menaces environnementales,  peinent à être appliquées.

Depuis trois jours, les ministres africains de la santé de l’environnement et des finances et  près de 400 experts sont réunis à Libreville, pour voir comment gérer et se prévenir  des menaces environnementales sur la santé publique. Selon la directrice de l’OMS Afrique, Dr    Rebecca Moeti présente à cette conférence «  en 2015, plus de 695 millions de personnes n’ont pas eu accès à un assainissement de base, et 404 millions de personnes n’avaient pas accès à  l’eau potable dont 84% vivaient dans les zones rurales », dit –elle. Des chiffres inquiétants qui ne sont pas loin de la réalité gabonaise, où les populations en zones urbaines et rurales rencontrent encore des problèmes d’accès à l’eau potable.

Ainsi, le Gabon qui abrite cette 3e conférence  interministérielle sur la santé et l’environnement, devrait commencer par mettre en place des mesures d’assainissement pour lutter contre les menaces liées à l’environnement, pour démontrer à leurs hôtes que la question de l’environnement est véritablement une priorité pour l’exécutif.

PARTAGER