Accueil Société Lutte contre l’insalubrité dans la capitale Quid de la sensibilisation ...

Lutte contre l’insalubrité dans la capitale Quid de la sensibilisation des opérateurs économiques ?

PARTAGER
DR.

Depuis quelques semaines, les différents quartiers de Libreville, Owendo et Akanda  croupissent dans l’insalubrité. Et depuis lors, les opérateurs économiques propriétaires de grands magasins, semblent ne pas prendre conscience de la gravité et  des problèmes d’ordre hygiéniques  auxquels sont exposés, leurs marchandises et les populations. Du coup, la question de la responsabilité de ces opérateurs économiques dans la lutte contre l’insalubrité dans la capitale suscitent des interrogations.

La problématique des missions dévolues à la société Averda dans la capitale, devrait aujourd’hui, interpeller les autorités administratives et municipales de la capitale. Car, à en croire les responsables d’Averda, leur rôle serait de ramasser  les ordures ménagères et non les ordures commerciales. Et ne  pouvant pas  laisser la ville dans l’insalubrité avec les ordures  commerciales, ces derniers sont contraints de ramasser des ordures commerciales appartenant parfois à des petites et moyennes entreprises. Et c’est à ce niveau que la question de  la responsabilité  des opérateurs économiques se pose. Car, ce sont ces derniers qui déposent ces ordures commerciales qui rendent difficile le travail des agents d’averda.    

Ainsi, pour lutter de façon efficace contre l’insalubrité dans la capitale, il serait  judicieux que les opérateurs économiques qui participent dans une moindre mesure à l’insalubrité dans la ville, soient sensibilisés, afin qu’ils participent  à la propreté de la ville.


PARTAGER