Accueil Société Logements sociaux : la colère des réservataires de la SNLS

Logements sociaux : la colère des réservataires de la SNLS

PARTAGER
DR.

Vent de panique à Bikelé sur la nationale, dans la commune de Ntoum, qui abrite  le projet de construction des logements de la société nationale des logements sociaux. Pourtant, la direction de cette entité avait assuré les réservataires de la reprise des travaux. Seulement voilà, sur le terrain, il n’en est rien.

Alors que le collectif des réservataires des logements  sociaux de Bikelé construis par la SNLS, avait fait une descente sur ce site pour avoir une idée de l’avancement des travaux  le weekend écoulé, ce, conformément aux assurances de la direction de la SNLS, qui faisaient état de la reprise des travaux,  sur le terrain, c’est plutôt le contraire qui a surpris les membres de ce collectif ayant effectué le déplacement de Bikele.

Ces derniers, comme l’indique le président de ce collectif, ont été stupéfaits de voir qu’aucun ouvrier n’était sur les lieux. Mieux, qu’il n’y a pas reprise des travaux comme indiqué par la SNLS. «  La direction de la SNLS, il y a deux semaines, nous avait dit que les travaux avaient repris. Sur les lieux, malheureusement rien n’a été fait », s’est révolté  le président de ce collectif. « Et de poursuivre, « c’est vraiment désolant, parce qu’il y a des gabonais qui ont  payé pour avoir des maisons, qu’ils n’occupent toujours pas trois ans après ».

Signalons que ce projet de Bikelé, entre dans le cadre du programme de réduction de la carence des logements dans le pays. A ce jour, personne n’est entré en  possession de son bien.  

A noter qu’il s’agit des logements allant de 26 à 30millions, selon les catégories.

PARTAGER