Accueil Portrait Portrait du mois: l’inoxydable Seydou Kane

Portrait du mois: l’inoxydable Seydou Kane

PARTAGER
Seydou Kane/ ©DR

Personnalité assez réservée, d’une humilité rare, d’un altruisme certain, doté d’un grand cœur et d’un professionnalisme sans équivoque : bref, un leader incontesté. Voilà en quelques mots, qui est Seydou Kane. Mais qu’est ce qui nous amène à parler de cet homme aujourd’hui ? Et bien c’est sa force de travail et ses multiples sacrifices de tous ordres, au bénéfice du plus grand nombre. Parcours.

Patron de la (SOTEC), Société des Travaux d’équipements et de construction appartenant au puissant (CITP), le  Consortium International des Travaux Publics ; leader africain dans le BTP, et Président de la Fondation Seydou Kane. L’homme laisse toujours des traces de par son sérieux, le respect des délais de livraison des marchés publics dans le domaine des infrastructures, en mettant en œuvre ses compétences dans le respect de la qualité du travail accompli.

L’homme d’affaires n’hésite pas souvent à accompagner les pouvoirs publics dans le préfinancement de certains marchés ; le plus récent étant la réalisation du gymnase et internat du Prytanée militaire de Libreville. Son professionnalisme dans le domaine des affaires et la construction des édifices publics lui ont valu la confiance et l’estime des plus hautes autorités de notre pays et de nombre de gabonais.

Toujours à son actif, les projets de réaménagement des voiries urbaines des communes de Libreville, Akanda, Owendo, Ntoum, et celle de l’intérieur du pays, à l’instar de Franceville, Bongoville, Port gentil, Mouilla et Lambaréné qui sont,  pour certains livrés, et d’autres en cours de finition.

Le très effacé Seydou Kane a plusieurs casquettes qu’il arbore bien ; on en veut pour preuve, La Fondation Seydou Kane (FSK) qui a à son actif, plusieurs actions notamment le soutien à l’éducation des jeunes apprenants des  quartiers sous-intégrés de la capitale, à l’exemple de la réhabilitation de l’école publique de kinguelé et les dons des kits scolaires complets aux élèves en 2014-2015 ; sans oublier l’octroi des tables bancs à l’école publique de Sotéga.

Les œuvres humanitaires ne sont pas en reste dans les activités de l’inoxydable Seydou Kane,  reconnu comme un grand donateur en matière d’œuvres sociales au sein de plusieurs communautés au Gabon.  C’est ainsi que depuis plus de 20 ans, un repas est offert au quotidien aux fidèles musulmans pendant la période sacrée du jeûne du mois de ramadan à plus de 500 personnes. « Un acte de foi qui traduit l’humilité, le respect de la dignité humaine et le partage. Une autre action  louable, le fait de permettre chaque année à une trentaine de musulmans d’aller en pèlerinage à la Mecque : un acte hautement spirituel consistant à gagner des âmes à Dieu ». La proximité de ce fils du pays d’avec toutes les couches sociales et la solidarité dont il fait montre font de lui, un Être aimé.

Le sport occupe aussi une place de choix dans ses activités puisqu’il avait parrainé courant  2014-2015, le tournoi de tennis de table à Libreville, à l’initiative du président du club pongiste, et plusieurs autres manifestations  sportives.

La loyauté et la fidélité de Seydou Kane au Chef de l’État son excellence Ali Bongo Ondimba se traduisent par son soutien indéfectible aux  actions républicaines en mettant à contribution, ses personnes morales que sont la Fondation Seydou Kane (FSK) et le Consortium International des Travaux Publics (CITP).

Seydou Kane est un compatriote épris du développement du Gabon, il est toujours disposé à accompagner le gouvernement dans la mise en effectivité du projet de société du Président de la République dans le domaine des infrastructures et du social.

C’est donc en toute discrétion que  Seydou Kane, ce mécène du « vivre ensemble » opère, sans fanfare ni tambours. Un homme d’affaires donc l’exemple devrait faire école.

JB

PARTAGER