Accueil Politique Vote au Centre Gabonais des Elections Les Membres de la commission...

Vote au Centre Gabonais des Elections Les Membres de la commission spéciale soupçonnés de corruption

PARTAGER
DR.

Le contraire aurait étonné les gabonais, au regard des problèmes enregistrés  pour la désignation des membres de l’opposition  au sein des différentes commissions.  Avant même  l’élection,  Moise  Bibalou Koumba,  haut magistrat à la cour constitutionnelle, et nouveau Président du Centre Gabonais des Elections (CGE) était déjà présenté par  le camp de la majorité comme le candidat idéal pour la majorité.

Les membres des différentes commissions du Centre Gabonais des Elections (CGE)  ont-il reçu de l’argent, pour  sélectionner  et faire élire Moise  Bibalou Koumba? Cette question vaut son pesant d’or, au regard   des mécanismes et du mode de désignation du président de cette structure. En effet,  il y avait deux commissions, l’une avait la mission de sélectionner les  candidats, après des auditions et une étude des dossiers, la deuxième commission dite spéciale, devait à son tour, voter  à bulletin secret le candidat. Pour la première commission, la sélection a paru objective,  dans la mesure où les membres des commissions quelques soit le bord politique, notent les candidats en fonction des critères choisis et ces notes peuvent être consultées. Les  candidats ayant obtenus les meilleures notes sont automatiquement sélectionnés. Les dix noms retenus sont par la suite transmis à la commission spéciale, qui   se charge de voter le candidat.  Une commission spéciale composée également de dix  membres, soit cinq pour chaque bord politique. De ce fait, comment comprendre que lors des présélections, Moise Bibalou Koumba, venait à la 4eme position, soit  86 sur 100, loin derrière  Ntsame et iyangui qui ont  obtenu des notes supérieures à   90 ,  lors des  présélections  de la commission ad hoc, sortent pour certains, sans une seule voix  au dernier tour. Quand bien même, le critère de neutralité et d’impartialité aurait été très défavorable pour le nouveau Président du CGE. D’ou certains observateurs s’accordent à affirmer que les membres de la commission spéciale composée, de Cyriaque Mvourandjiami, Eloi Nzondo, Julien Florent Assoumou Akue, Léontine Mébaley, et Carlos Okinda pour le compte de la majorité et de  Dosithée Moussavou, Mbadinga Maganga, Pépin Mongokodji, Philippe Nzengue Mayila, Nzanga Mapangou Moucani, pour  le l’opposition, auraient reçu des consignes, pour offrir à Bibalou Koumba, le frère de Mouguengui Koumba, journaliste et député dans du parti Démocratique Gabonais,   des voix supplémentaires. 

Ancien procureur adjoint de la République en 2005, Bibalou Koumba, était  jusque-là assistant à la Cour constitutionnelle. Connu pour être sous le mentorat de Marie-Madeleine Mborantsouo, il ne serait pas étonnant que la complicité qui a toujours  existé entre Marie Madeleine Mbouratsouo et l’ancien Président  de la CENAP, René Aboghe Ella, renaissent pour donner des nouvelles victoires au parti au pouvoir. 

PARTAGER