Violences post- électorales : la CPI dans nos murs

Violences post- électorales : la CPI dans nos murs

308
0
PARTAGER
Les images des violences du dernier scrutin présidentiel/DR.

C’est une mission de la Cour Pénale Internationale qui va fouler dans les tous prochains jours  le sol gabonais. Une initiative du gouvernement gabonais, qui veut en ce sens faire la lumière sur les violences issues de la derrière élection présidentielle.

Durant deux jours donc, cette délégation de la Haye, qui va séjourner au Gabon  du 20 au 22 juin prochain, a pour mission, tout d’abord, de rencontrer certains départements ministériels, notamment celui de la justice, de l’intérieur et  de la défense nationale.

Il faut dire que cette visite s’inscrit dans le cadre de la demande du gouvernement gabonais de faire la lumière sur les violences post électorales. Est-il besoin de rappeler qu’une fois après le rendu du verdict des résultats issus de la dernière élection présidentielle, une violence sans précédente avait fait des victimes, (meurtres  et autres disparitions). A ce jour, les parents des victimes n’ont toujours pas de suite.

La mission, selon nos informations, aura aussi la possibilité de vérifier s’il y eu une enquête est officiellement ouverte par les autorités compétentes sur les violences post électorales.

A noter que du côté de l’opposition, un dossier avait été également monté, avec les photos des victimes et autres violences.

Les conclusions de cette visite, feront l’objet des rencontres avec la société civile gabonaise et la presse, à en croire l’agenda de cette délégation.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE