Vie des partis : l’UPL mobilise ses troupes et dit non aux...

Vie des partis : l’UPL mobilise ses troupes et dit non aux législatives

288
0
PARTAGER
La photo de famille, après la cérémonie d'installation/ pyramidmédiagabon.
La photo de famille, après la cérémonie d'installation/ pyramidmédiagabon.

C’est le week-end écoulé que le directoire du l’Union pour le Progrès et la Liberté ‘’UPL’’ s’est déporté à Essassa, dans le troisième arrondissement de la commune de Ntoum. C’était dans le cadre des installations des bureaux communaux et départementaux.

Avant  ces installations, le directoire de l’Union pour le Progrès et la Liberté que conduisait son président, le Docteur Edouard Engouang Alloghe, accompagnés de ces vices présidents, dont Blaise Ivanga, Jean Ntoutoume Ngoua, Francis Edou Eyene et André Mbourou, s’est rendu à Nkok, sur la tombe de feu Pierre Amoughe Mba, le premier président de cette formation politique de l’opposition, membre de la galaxie Jean Ping, décédé il y près d’un an.  Occasion pour le président actuel de l’UPL d’adresser quelques mots à l’endroit de cette illustre personnalité politique. ‘’Pierre, nous venons ici à Essassa pour installer les bureaux communaux et départementaux de notre parti. C’est pour te dire que notre parti, est dans la continuité du combat’’.

Puis, la délégation s’est déportée au domicile de Protais Renamy  Obiang, lieu de la cérémonie, à Essassa. En qualité de patron de lieux, il n’a pas manqué de  souligner que l’UPL se portait bien dans sa circonscription politique. Il a ensuite expliqué aux uns et autres le concept la ‘’Case de Ping’’ mise en place par les habitants de ce village. ‘’C’est une Case qui symbolise la résistance. Il y aura donc un secrétariat, une salle de réunions. Il a par ailleurs signifié que chaque 27 de mois, chaque habitant d’Essase devrait allumer une torche indigène, qui symbolise également la résistance’’.

Jean Ntoutoume Ngoua, un des vices présidents, s’est dit fier du travail fourni dans le département du Komo Mondah. Il a, par la suite, confirmé que c’est Ping qui a gagné l’élection et personne d’autre. ‘’C’est Jean Pin qui a la situation en main et c’est lui qui doit nous sortir  delà’’. A-t-il dit.

C’est en sa qualité de président de cette formation politique qu’Edouard Engouang Alloghe, a clôturé cette séance de discours. ‘’Le parti est vivant chez vous, au regard de la composition de votre  village’’. Il y a du dynamisme et je pense que votre note sera élevée’’. Il s’est ensuite adressé aux jeunes : « vous êtes le fer de lance de ce mouvement. Ce que nous faisons aujourd’hui, c’est pour vous. Pour terminer, il a demandé aux nouveaux promus de se mettre au travail’’. S’agissant des élections législatives, ce parti de l’opposition estime qu’il ne peut y avoir élection, tant que le cas actuel n’est pas réglé. ‘’Nous n’irons pas aux législatives dans le cas actuel’’. Pense le président de l’UPL.

A noter que le bureau communal est conduit par Protais Renamy Obiang, le bureau départemental par Jean De Dieu Assé.

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE