Union Nationale/Conseil de discipline : Jocktane, Eyego et Biko’o à la barre.

Union Nationale/Conseil de discipline : Jocktane, Eyego et Biko’o à la barre.

94
0
PARTAGER
Eyogo Edzang va t-il choisir la même trajectoire que Jocktane et Biko'o Moussavou, qui pris leurs distances avec l'UN?

C’est en cas une note signée du président de cette formation politique Zacharie Myboto, en soulignant les dispositions du parti, qui traduit en conseil de discipline Mike Jocktane, Patrick Eyogo Edzang  et  Marcel Biko’o à la barre.

Cette décision de traduire ces militants en conseil de discipline, fait suite à leur participation en qualité de militants de l’Union Nationale au dialogue  d’Ali Bongo, ce, alors que le parti avait refusé d’y prendre part à cette messe. C’était au cours d’un congrès ordinaire tenu à la chambre de commerce de Libreville, il y a plusieurs mois. Non content de la décision du parti, Mike Jocktane, Patrick Eyogo Edzang et Marcel Biko’oa avaient décidés dans un premier temps à prendre au dialogue d’Ali Bongo en leurs noms propres.

Mais c’était sans compter avec d’autres exigences à prendre part à ce dialogue en qualité de militant d’une formation politique. Ils ont donc fait un retour en arrière emportant avec eux le nom du  et le logo du parti au dialogue d’Ali Bongo.

Et comme il fallait s’y attendre, au niveau de l’ancien sobraga, siège du parti, on a réagi. A travers un communiqué publié dans plusieurs média, le président de cette formation politique, Zacharie Myboto, a tout en soulignant certaines dispositions, traduit en conseil de discipline ces trois militants indélicats.  En voici quelques dispositions du parti.  le Conseil national du parti est l’organe national délibérant qui prend dans l’intervalle du Congrès, toutes décisions relatives au fonctionnement et à la vie du parti et du pays. Ses décisions, comme les choix politiques du parti, s’imposent à tous les adhérents de l’Union nationale qui s’engage à les respecter conformément à l’alinéa dernier de l’article 4 de nos statuts».  la participation de militants de l’Union nationale quels qu’ils soient aux réunions de ladite parodie de dialogue est une acte d’indiscipline portant atteinte à la cohésion du parti».  La force et la cohésion du parti sont le prix du respect des textes auxquels tous, nous avons consenti en adhérant à l’Union nationale. Il ne saurait en être autrement.

Comme Estelle Ondo, qui a été traduit en conseil de discipline, puis, exclue, suite à son entrée au gouvernement, on pourrait assister à d’autres exclusions à l’Union Nationale.

Samora Royal.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE