Tournée politique des jeunes Souverainistes-Ecologiques à Libreville Alain Obame et les...

Tournée politique des jeunes Souverainistes-Ecologiques à Libreville Alain Obame et les siens vendent l’offre politique de Jean Ping

181
0
PARTAGER

Le président des jeunes du mouvement politique ‘’Souverainiste-Ecologiste’’ appelle la jeunesse Librevilloise à voter utile au soir du 27 août prochain, le candidat qui  souhaite mettre les Gabonais ‘’à l’abri du besoin et de la peur ‘’  au cours des prochains sept ans de son premier mandat à la tête du pays.

Le directoire du mouvement des jeunes du parti politique ’Souverainiste-Ecologiste’’ dirigé par son président Alain Obame, accompagné du bureau exécutif, dont Annie Léa Meyeh est la vice-présidente et bien d’autres effectuent actuellement une tournée dans les six arrondissements de Libreville depuis quelques jours. Ces derniers ont une mission ‘’commando ‘à quelques jours de l’élection présidentielle. celle de ratisser un large suffrage universel au candidat Jean Ping au soir du 27 aout prochain.

Au cours de ce périple, les Souverainistes-Ecologistes présentent de facto aux jeunes, militants et bien d’autres sympathisants des différents quartiers de la capitale, tout d’abord leur nouvellement formation politique. Puis, le candidat Jean Ping qui est leur porte étendard aux joutes présidentielles à venir. Et enfin, son offre politique.

D’après Alain Obame, le Souverainisme-Ecologisme, est un courant politique  qui tire ses jalons à l’Union nationale (UN). Lequel est né de la volonté politique des dissidents de cette formation politique de l’opposition bien avant   la mort d’André Mba Obame(AMO). « Bien avant le décès d’AMO, et vu l’immobilisme des dirigeants de  l’UN, nous nous sommes allés voir Jean Ping, qui rentrait fraichement de la Commission africaine, pour qui était pour nous l’homme qui pouvait relever le défi de l’opposition. A notre grande surprise,  cet homme n’a pas dédaigné à notre préoccupation. Il nous a tout simplement exhorté qu’il s’alignera derrière AMO s’il rentrait vivant au Gabon. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. D’où aujourd’hui Jean Ping, notre choix et le porte étendard de l’opposition gabonaise » a expliqué Alain Obame.

Le choix du candidat Jean Ping pour les Souverainistes-Ecologistes n’est pas fortuit. Ce choix, selon ces derniers, est le levier de son offre politique. Le candidat qui se propose de mettre tous les Gabonais à l’abri du besoin et de la peur. «  Toute la restructuration du Gabon se résume dans le projet de société de Jean Ping. Celle  qui consiste à mettre les Gabonais à l’abri du besoin et de la peur. Le Gabonais n’a plus de droit et vit dans la peur dans son propre pays » a explique le président des jeunes Souverainistes-Ecologistes.

Toutefois, partout où la vice-présidente de ce parti  et les siens sont passés, ils n’ont pas  manqué de faire appel à la conscience de tous les jeunes et bien d’autres compatriotes épris du changement à voter au prochain scrutin présidentiel, le candidat Jean Ping.

En attendant la prochaine étape, la dernière causerie des colistiers du natif d’Omboué a eu lieu le samedi 30 juillet dernier au quartier Plein Orety, dans le 1er arrondissement de Libreville.

Tar’Engongha

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE