Accueil Politique Soutien du CLR au PDG dans le 4e arrondissement : Assélé;...

Soutien du CLR au PDG dans le 4e arrondissement : Assélé; finalement un homme sans parole?

PARTAGER
Le CLR ne figure plus dans le gouvenement/©DR.

Très habitué des sorties médiatiques, le Président du Centre des Libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Asselé, après avoir juré sur le cœur que son parti ne soutiendrait  pas le parti Démocratique Gabonais (PDG), et critiqué les agissements des pédégistes,  lors du premier tour des  élections.  Asselé comme d’ habitude,  semble avoir changé d’avis et  serait   prêt à accorder son soutien au candidat du parti au pouvoir, dans le  1e siège, du 4 e arrondissement de Libreville.  

Opposé à Alexandre Barro Chambrier (RHM) au second tour des législatives sur le 1er siège du 4earrondissement de Libreville, Severin Pierre Ndong Ekomi (PDG) vient de bénéficier  du soutien de la candidate du  Centre des libéraux réformateurs (CLR), Patricia Carlie Taye épouse Zodie.  Un soutien qui  suscite moult questionnements, car, avant cette sortie de la candidate malheureuse du CLR, le président du dit parti politique Jean Boniface Asselé, avait eu des  violents échanges  dans le troisième arrondissement, avec les pédégistes de cette arrondissement. Tonton associé, avait affirmé,  devant les militants de son parti,  que son parti ne soutiendrait pas le Parti démocratique gabonais (PDG), en ballotage défavorable face à Alexandre Barro Chambrier,  candidat du Rassemblement héritage & modernité (RHM). Curieusement quelques jours après, Assélé vient de changer d’avis. Un rétropédalage qui suscite des interrogations, mais n’étonne pas les gabonais, dans la    mesure où, ce dernier depuis qu’il est à l’hôtel ville,  est passé maitre dans le chantage, pour avoir des privilèges. Malheureusement, l’édile de la commune de Libreville, n’a jamais  répondu à ses petits caprices d’enfant gâté.

Arrivée 3e aux législatives sur le 1er siège du 4e arrondissement de Libreville, avec 15,13% des suffrages, la candidate malheureuse du CLR,  a indiqué, que malgré les récriminations faites par le leader de son parti, ce dernier l’aurait donné sa bénédiction pour que  le CLR, apporte tout son soutien au candidat du PDG, comme le commande la charte de la majorité. L’on est donc tenté de se demander, si Asselé avait lu cette charte, lorsqu’il traitait les représentants du PDG, dans le troisième arrondissement de tous les noms d’oiseaux.

 

PARTAGER