Accueil Politique Serge Maurice Mabiala «Les limites de notre système sanitaire sont connues de...

Serge Maurice Mabiala «Les limites de notre système sanitaire sont connues de tous, il serait donc irresponsable sinon suicidaire de ne porter aucune attention à la pandémie »

PARTAGER
Le député Serge Maurice /©DR

Ainsi parle Serge Maurice Mabiala, député de la commune de Mouila et cadre du parti le Rassemblement pour la patrie et la Modernité. Il est le premier parlementaire à prendre la parole individuellement face à la pandémie du Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde. Le Gabon, faut-il le rappeler en compte désormais trois cas testés positifs. Face à la virulence de la Pandémie qui gagne  chaque jour du terrain, l’élu du peuple, conscient de ce que le système de santé gabonais présente encore des insuffisances, de demande à ses compatriotes de prendre conscience de la situation. Ici, l’intégralité de son message.

À tous mes frères et sœurs et à tous mes chers compatriotes.

Un virus dénommé Coronavirus ou Covid-19 est apparu dans la localité industrielle de Wuhan et s’est développé en Chine, son foyer d’origine. Cette pandémie se propage très vite à travers le monde. Après la Chine, la pandémie se développe désormais en Europe occidentale, où ainsi que vous le savez, plusieurs pays sont gravement atteints.

Du fait de l’abondance et de la régularité des échanges multiformes, le virus tend à se diffuser en Afrique. A ce jour, notre pays enregistre trois cas confirmés. Et grâce aux salutaires efforts des services sanitaires, ces cas semblent sous contrôle.

Les tensions sociales récurrentes dans nos établissements de soins, la sous urbanisation et l’imbrication anarchique et insalubre de l’habitat dans nos espaces urbains et ruraux, la promiscuité dans les transports en commun ainsi que dans les équipements collectifs tels que les marchés, les grandes surfaces commerciales, les services administratifs… sont de puissants facteurs de propagation du virus.

Il serait donc irresponsable sinon suicidaire de ne porter aucune attention à la pandémie. Les limites de notre système sanitaire sont connues de tous. Si par malheur, le pire advenait, nos services de réanimation en particulier n’offriraient pas de capacités d’accueil susceptibles de garantir une prise en charge immédiate et efficace d’un soudain afflux de patients. On parle de la réquisition de l’hôtel Re-ndama c’est dire…

L’antidote contre le Coronavirus/Covid-19 n’est pas encore au point. La communauté scientifique s’y attelle et il est hors de tout doute qu’elle parviendra à trouver le vaccin ou le traitement permettant de vaincre ce mal.

Dans l’attente, je vous invite à la prise de conscience, à une plus grande vigilance, à la plus grande discipline et à l’adoption, dans tous les instants, d’un comportement invariablement responsable. Car, hélas, nous pouvons constater que beaucoup d’entre nous, ne prennent toujours pas la mesure du danger qui nous guette tous. Le Coronavirus/Covid-19 tue implacablement faute de soins adaptés et les capacités de prise en charge de nos établissements sanitaires sont très largement perfectibles.

Je vous demande donc d’observer les règles de précautions préventives fortement recommandées par les personnels soignants et l’OMS, pour préserver votre santé, celle de vos proches et de tous nos compatriotes et concitoyens, car la vie, votre vie et celles de tous ceux qui vous sont chers n’ont pas de prix.

Notre commune rurale, ainsi que chacun le sait, à l’instar de toutes les localités de notre pays, est dépourvue de moyens sanitaires conséquents et d’un dispositif de sécurité sanitaire adapté pour contrer la pandémie du Coronavirus.

De même que les restaurants, bars et autres débits de boissons particulièrement prisés par les nôtres, la fréquentation des lieux recevant du public tels que nos marchés, nos lieux de rencontres traditionnels (Deuils, mariages…), doit être clairement et rigoureusement interdite car ses lieux de brassage et d’embrassades débridées sont de puissants vecteurs de propagation du virus. Hélas…

J’invite donc chacun à rester le plus possible à domicile auprès de ses proches, et à limiter les contacts avec des tiers, afin de ne pas contracter le virus et de ne pas le propager en contaminant les autres. Par cette discipline chacun est responsable de sa santé et vigile de celle de son prochain.

Les mesures récemment prises par le Gouvernement sont à saluer. Pour autant, elles me paraissent incomplètes. Je demande au Gouvernement d’instaurer de toute urgence le confinement généralisé et séquencé de la population pendant quinze jours assorti d’un couvre feu réglementé sur toute l’étendue du territoire, afin de discipliner ceux des nôtres qui peinent à réaliser le danger, risquent leurs vies et mettent en danger celles des autres. De même je salue et soutiens le Gouvernement dans l’effort engagé, visant à poursuivre la diffusion et la promotion des gestes-barrières pour la santé de tous.

En Chine l’épidémie est désormais sous contrôle. En Italie, la situation se stabilise. En Europe plus généralement, des moyens considérables sont déployés dans la lutte et bientôt, le pic de l’épidémie sera atteint.

Ne cédons donc pas à la panique, le mal sera jugulé puis vaincu si, dans la discipline, chacun observe rigoureusement les règles de lutte préconisées par les épidémiologistes contre cette pandémie.

Je souhaite la bonne santé et la grâce de Dieu pour protéger tous les habitants de Mouila et du Gabon notre pays. Je compte et fais confiance en chacun d’entre vous avec toute ma fraternelle affection.

Votre dévoué, Honorable Serge Maurice MABIALA

Député de la 1ere circonscription-Conseiller municipal

Commune de Mouila

PARTAGER