Accueil Politique Séminaire gouvernement/députés de la majorité: Trois députés PDG manquaient à l’appel

Séminaire gouvernement/députés de la majorité: Trois députés PDG manquaient à l’appel

PARTAGER
Julien Nkoghe Bekale à la tête d'une équipe restreinte /©DR

A l’initiative du gouvernement, dont le chef est un membre du PDG, le séminaire gouvernemental réuni au Cap Estérias, entre les ministres et les députés de la majorité avait pour objectif de mieux «renforcer le cadre du dialogue». Est-il besoin de rappeler que beaucoup d’incompréhensions sont nées suite aux reformes engagées par le gouvernement. Alors que tous les députés PDG et autres alliés de la majorité étaient là, trois manquaient à l’appel et non des moindres. 

Il s’agit de Paul Biyoghe Mba, Issoze Ngondet et Ali Akbar Onanga. Les deux premiers-cités ont été Premiers ministre, et donc anciens patrons de Julien Nkoghe Bekale. Quant au dernier, il fut d’abord son collègue avant d’être son ministre, et par après viré du gouvernement tel un malpropre, via un remaniement. Quelles sont les raisons de leur absence du Cap Estérias ?

 S’agissant de Paul Biyoghe Mba, il faut dire que le Député du 3e arrondissement de Ntoum ne semble plus en odeur de sainteté avec son poulain, Julien Nkoghe Bekale. Les deux hommes se connaissent parfaitement, pour avoir longtemps travaillé ensemble. Ils ont été à la création du mouvement Commun pour le développement (MCD). Pour certains, Julien Nkoghe Bekale doit beaucoup à Paul Biyoghe Mba, dont on dit être son mentor en politique et par ricochet l’auteur de ses nombreuses entrées dans les différents gouvernements. La montée en puissance du poulain serait, selon certaines indiscrétions, mal perçue par l’homme fort de Bikélé.  Du coup, depuis sa nomination au 2 décembre en janvier dernier, Julien Nkoghe Bekale, n’a jamais été félicité par son ex-mentor, du moins officiellement. Même lors des cérémonies en différé du 12 mars dernier à Ntoum, l’absence du patron de Bikélé a été très remarquée. Ce dernier préférant réunir les cadres de son parti, dans son fief politique de Bikélé,  au lieu de Ntoum où tous les cadres du parti étaient réunis autour du Premier ministre. Même scénario le samedi 11 mai dernier, lors de la célébration officielle, à Ntoum, de la nomination de Julien Nkoghe Bekale, comme Premier ministre. Paul Biyoghe Mba a encore brillé par son absence. Le maître bouderait-il l’élève ? Là gît le lièvre.

Il en est de même de l’ancien Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Le député de Makokou, n’a, jusqu’à ce jour, pas digéré son éviction du 2 décembre.  Membre très influent du MOGABO, il ne porte pas, lui aussi, Julien Nkoghe Bekale dans son cœur. Son encrage à l’Ajev, fait de Julien Nkoghe Bekale un conspirateur de son départ de la Primature.  Vrai ou faux ? L’avenir nous édifiera.

Quant à l’absence d’Ali Akbar Onanga, elle serait due à la frustration ressentit lors de son éviction du gouvernement, surtout que celle-ci avait été improvisée. Également membre du Mogabo, ce dernier voit d’un mauvais œil la mainmise de l’Ajev dans l’appareil étatique.

Si pour certains, les absences de ces trois députés PDG au séminaire gouvernemental de vendredi 10 mai dernier, au Cap Estérias, sont passées inaperçues, beaucoup voient de graves dissensions dans les rangs du PDG. Dissensions qui tendraient à boycotter les actions du nouveau Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

PARTAGER