Accueil Politique Réduction de la taille du Gouvernement : Guy Christian Mavioga opte pour...

Réduction de la taille du Gouvernement : Guy Christian Mavioga opte pour un gouvernement de 18 ministres

PARTAGER
Le directoire du BDC lors de la confénrece de presse/pyramidmediagabon.

Guy Christian Mavioga, secrétaire  général exécutif du Bloc Démocratique Chrétien(BDC), parti politique membre de la Majorité Républicaine, a invité la presse le week-end dernier, pour un déjeuner de presse. Les échanges étaient axés sur  les récentes mesures gouvernementales annoncées lors du conseil des ministres du 21 juin dernier.

« Le courage de dire la vérité sans détour, sans complaisance, avec des mots simples, c’est aussi un art politique au service du bien commun et du développement. C’est pourquoi, il me plait ici, au détriment de tout, de saluer toutes les mesures du gouvernement, mesures tendant à réduire considérablement les charges de l’Etat », a laissé entendre Guy Christian Mavioga, Secrétaire général exécutif du BDC, pour marquer sa position face à cette actualité qui continue de  diviser la classe politique gabonaise. 

Si l’homme politique, a dit saluer ces mesures gouvernementales, il a tout de même opté pour une réduction  considérable du gouvernement : « De notre point de vue, nous pensons qu’un gouvernement de 18 ministres, 9 secrétaires d’Etat, 1 premier ministre, en supprimant les ministres délégués serait à même de conduire efficacement les affaires de l’Etat. Dans la même veine, les secrétaires d’Etat pourront se contenter d’un chef de cabinet et non d’un directeur de cabinet», propose t-il.

Notons que la seule mesure sur laquelle le BDC émet des réserves, est celle relative aux personnes mises à la retraite pour cause de longue maladie. Pour cela, son secrétaire général exécutif  a indiqué que : « Si quelqu’un est tombé malade autour de 40 ou 50 ans, et que son rétablissement complet nécessite une longue période, qu’il soit automatiquement mis à la retraite, au lieu d’attendre 60 ans, cela n’est pas de nature à consolider la solidarité nationale ».

 Pour clôturer l’entretien, Guy Christian Mavioga, a appelé le gouvernement à communiquer sur les économies que ces mesures drastiques vont rapporter.

PARTAGER