Accueil Politique Rabat : Mohammed VI ‘’Ange gardien’’ d’Ali Bongo

Rabat : Mohammed VI ‘’Ange gardien’’ d’Ali Bongo

PARTAGER
Mohammed VI joue désormais ayuprès d'Ali Bongo, un rôle de protecteur du chef de l'Etat gabonais/©DR.

S’il a accepté d’accueillir pour sa convalescence le chef de l’Etat gabonais victime d’AVC en Arabie Saoudite, le Roi du Maroc Mohammed VI a également un regard attentif sur les visiteurs d’Ali Bongo.

Désormais, le Roi du Maroc Mohammed VI accorde un temps important dans son agenda à la convalescence d’Ali Bongo, le chef de l’Etat qui séjourne à Rabat depuis quelques jours. Mohammad VI, écrit la Lettre du Continent, s’est personnellement occupé de l’arrivée du chef de l’Etat gabonais à Rabat, où il a été interné, dans un premier temps, à l’hôpital des instructions des armées de Rabat, avant d’être  installé, il y a deux jours, dans une résidence Royale au Maroc, là aussi mise à disposition par sa Majesté Mohammed VI.

Ce n’est pas tout. Le Roi, informe la Lettre du Continent, a également mis à la disposition de la situation sanitaire d’Ali Bongo, son médecin personnel. De même qu’il s’est engagé aussi à joué un rôle de communicant d’Ali Bongo. Une prestation, écrit la lettre du contient, « qui a coûté la vidéo de 35 secondes sans son qui circule sur la toile ».

S’agissant de l’entourage d’Ali Bongo, seul Hervé Patrick Opigangah, dont le journal indique qu’il a également de bons rapports avec le Roi, serait autorisé à se rendre au chevet d’Ali Bongo. La lettre du Continent cite également Maixent Accrommbessi, dont Sylvia Bongo aurait interdit l’accès dans un premier temps. Mais à la demande d’Ali Bongo, l’ancien directeur de cabinet aurait lui aussi l’autorisation de rendre visite au Chef de l’Etat Gabonais. Raison évoquée par la Lattre du Continent : Ali Bongo voudrait connaitre les conséquences de l’AVC. Faut-il le rappeler, Maixent Accrombessi avait lui aussi été victime d’un accident vasculaire cérébral en 2016.

Autant dire, de manière officielle, outre ces personnalités sus citées, il faut ajouter Maganga Moussavou, Issoze Ngondet et Mborantsuo qui ont fait le déplacement de Rabat.

PARTAGER