Accueil Politique Rabat : Maixent Accrombessi persona non gratta au chevet d’Ali Bongo

Rabat : Maixent Accrombessi persona non gratta au chevet d’Ali Bongo

PARTAGER
Accrombessi ne serait plus la bienvenue au Gabon comme ici lors de son arrivée à Libreville/ ©DR.

Alors que le chef de l’Etat est en convalescence à Rabat au Maroc, son ancien directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, a atterri à Rabat pour rendre visite à Ali Bongo. Mais l’ancien tout puissant dircab n’a pu avoir accès à lui.

 Plusieurs médias avaient fait allusion au fait que Sylvia Bongo avait fait le tri  des personnalités devant rendre visite à son époux, tant à Riyad qu’à Rabat, où le chef de l’Etat séjourne actuellement pour sa convalescence. Il semble que parmi les personnalités interdites à voir Ali Bongo,  figure  Maixent Accrombessi. L’ ancien tout puissant homme fort du cabinet d’Ali Bongo entre 2009 et 2016, n’a pu avoir accès à l’hôpital d’instruction des armées de Rabat. Arrivé le 30 novembre, ce dernier a été éconduit. «L’ex-tout puissant “dircab” n’a pu accéder au chef de l’Etat, cette décision étant du ressort exclusif de Sylvia Bongo». A écrit  le média  indépendant, le360.ma.

Un refus qui démontre  que l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo  n’est plus intouchable dans les arcanes du pouvoir.  Il y a près d’un mois, la Lettre du Continent indiquait que  l’avion privé de Maixent Accrombessi avait été interdit  d’atterrir à l’aéroport militaire, comme l’ancien dircab en avait l’habitude. C’était à l’occasion de la 35è assemblée générale de la Grande loge du Gabon.

PARTAGER