Accueil Politique Quid du projet ‘’Grand Oyem’’ ?

Quid du projet ‘’Grand Oyem’’ ?

PARTAGER
Renaud Allogho Akoué, initiateur du projet Grand Oyem/©DR.

Le projet ‘’Grand Oyem’’ avait été présenté au public à l’occasion de la cérémonie des installations des maires et du président du Conseil départemental du Woleu. L’initiative, à en croire certains, est celle de Renaud Allogho Akoué, élu du département du Woleu et directeur général de la Caisse nationale d’assurance et de garantie sociale (CNAMGS). Mais ce concept serait en réalité loin des ambitions d’«unité» des filles et fils du chef-lieu de la province du Woleu-Ntem.

 Selon certaines indiscrétions, il ressort que ce soit à la demande du maire actuel de la commune d’Oyem et du président du Conseil départemental que Renaud Allogho Akoué a procédé à la mise en place du projet ‘’Grand Oyem’’. Présenté au grand public, lors des doubles cérémonies d’installation du maire de la commune d’Oyem et du président du Conseil départemental du Woleu, celui-ci a pour ambition, l’amélioration des conditions de vie des populations du département du Woleu. Une initiative ‘’louable’’. Mais là où le bât blesse, c’est que beaucoup voient en ce projet une autre démarche mettant à l’écart certains hauts cadres de la province.  Ce d’autant plus que : « pour un projet d’une telle envergure, puisqu’il s’agit d’une initiative qui vise le développement d’une localité, en principe, celui-ci devait être ouvert à toutes les forces politique et sociale du département. C’est tout le contraire qui prévaut », s’est indigné un natif de la localité.

Et la suspicion n’a fait que grandir. Lors de la dernière réunion à Libreville, le week-end écoulé, dans un hôtel de la place, un certain Clay Parfait Abessole, arrivé en 4e position sur les 5 candidats en lice, au Canton Ellelem, mentor du DG de la CNAMGS, s’est permis de préciser que ce projet a été confié à Allogho Akoué par les plus hautes autorités du pays. « Lesquelles ? Le président de la République ou son directeur de cabinet ? », s’est demandé un woleu-ntemois. Si le projet ‘’Grand Oyem’’ lui a été confié par les hautes autorités de la République, une certaine opinion se demande pourquoi certains membres du gouvernement, à l’exemple d’Estelle Ondo, de Jean Marie Obame Ondo, sans oublier les anciens Premiers ministres Raymond Ndong Sima, Daniel Ona Ondo; de même que les cadres et les dignitaires de la localité, Marius Assoume, SGA, du PDG en charge de la jeunesse, du Sénateur Jean-Christophe Owono Nguema, de l’ancien Maire d’Oyem, Vincent Esonne Mengue, de Fabien Owono  Esonne, de François Owono Nguema, de François Engonga  Owono et de bien d’autres, sont écartés des réunions de cette grande messe qui se veut rassembleur. En mettant hors-jeu tout ce beau monde, avec qui Renaud Allogho Akoué ambitionne-t-il la réalisation de ce grand projet et avec quels moyens ? A moins que ce ne soit désormais, comme certains l’affirme, qu’une affaire presque exclusivement réservée aux membres de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) et ceux du RV, un parti politique proche du pouvoir. Quoi qu’il en soit, seul l’avenir édifiera sur les réelles motivations de l’initiateur.

PARTAGER