Présidentielle 2016: Dieudonné Minlama Mintogo, déterminé à faire solder la...

Présidentielle 2016: Dieudonné Minlama Mintogo, déterminé à faire solder la face sombre des Bongo !

119
0
PARTAGER

Après le dépôt de sa candidature à la CENAP, le président de la convention nationale de l’interposition, Dieudonné Minlama Mintogo, s’est adressé au peuple gabonais la semaine dernière, pour réaffirmer sa détermination à aller jusqu’au bout. En vue d’instaurer une véritable démocratie et un Etat de droit au Gabon. 

Après avoir rappelé les raisons qui l’ont amené à se porter candidat à l’élection présidentielle du 27 août prochain, le président de la Convention nationale de l’interposition est revenu sur ses tournées à travers les villes, quartiers et villages du Gabon. Une tournée qui lui a donné l’occasion  de voir et de constater que le peuple gabonais aspire à un réel changement à la tête de l’Etat. Mais surtout, qu’aucun groupement politique ne peut, à lui seul, rebâtir    le pays.

Au terme de ce périple, le candidat dit savoir désormais à quoi aspire le peuple gabonais. « J’ai rencontré les Gabonais de toutes les catégories sociales. Je connais la forte volonté de chacun de vous, pour aboutir au changement. Je sais que chacun de vous souhaite un Gabon meilleur. Je sais que vous voulez que le Gabon devienne une véritable démocratie et un état de droit. Je sais que chacun de vous veut un Gabon juste envers tous ses fils et toutes ses filles. Je sais que vous voulez rompre définitivement avec les maux qui maintiennent notre peuple dans la pauvreté et qui sont responsables de la situation de non développement qui caractérise notre pays. Je sais que vous voulez tous participer à cette entreprise. Je sais aussi que seul, je ne saurai relever un tel challenge », a rappelé Dieudonné Minlama Mintogo. Avant de préciser que « le septennat que nous venons de vivre, les difficultés que les gouvernants ont éprouvé à faire des réformes me confortent dans l’idée qu’aucun groupe politique ne peut à lui seul trouver des solutions aux différents maux qui minent la bonne marche de notre pays ».

Tout en réaffirmant sa volonté de permettre au Gabon, de solder la face sombre de l’héritage Bongo, Minlama Mintogo déclare : « Le Gabon a besoin de solder la face sombre de l’héritage Bongo, le Gabon a besoin que nous redéfinissons ensemble les nouvelles bases de notre vivre ensemble, le Gabon a besoin que nous réexaminions ensemble les nouvelles bases sur lesquelles doit reposer notre démocratie et l’état de droit, le Gabon a besoin que nous définissions ensemble les nouvelles bases sur lesquelles nous allons bâtir notre économie. Le Gabon a besoin que nous puissions tracer ensemble les nouvelles bases sur lesquelles nous allons bâtir les principes moteurs de notre politique de Solidarité Nationale ». Pour ce faire, le président de l’interposition a pris l’engagement lors de cette allocution, de discuter avec tous les Gabonais, et de travailler avec tous ceux qui pensent Gabon d’abord. Mais surtout, de rencontrer tous les candidats à cette élection. Afin que, l’échéance électorale d’août prochain se déroule dans de bonnes conditions. « A mes yeux, le 27 aout doit être le début d’une nouvelle Espérance et Non le début d’une fin tragique. Ce qui nous unit est plus grand que tout ce qui nous oppose », a lancé le candidat.

Le président de l’interposition n’a pas manqué d’inviter les tenants du pouvoir de cesser de profiter de leur posture. Mais d’œuvrer pour que l’élection présidentielle se déroule dans les conditions les meilleures.

ADN

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE