Présidentielle 2016 Dieudonné Minlama Mintogo : ‘’Des engagements pour un...

Présidentielle 2016 Dieudonné Minlama Mintogo : ‘’Des engagements pour un Gabon Nouveau’’

98
0
PARTAGER

Le candidat à l’élection présidentielle du 27 août prochain, Dieudonné Minlama Mintogo, a présenté le lundi 15 Août   dernier,  à la chambre de commerce  de Libreville, son projet de société, dénommé ‘’mes engagements pour le Gabon’’, qui tourne essentiellement autour de 13 axes et procédé au lancement officiel de sa campagne au Collège  Ntchorére.   

 Le Gabonais vit mal,   et  a perdu tout espoir. C’est pourquoi,   Dieudonné Minlama Mintogo,   pense qu’il faut rompre  avec le passé et redéfinir les fondements d’un Gabon Nouveau, d’un Gabon Uni et en paix. Il s’est  engagé à modifier la constitution, à mettre un terme à l’impunité, aux «  crimes  rituels », à diversifier  l’économie, et de ne laisser aucun gabonais au bord de la route.  Pour ce dernier, il faut mettre fin au slogan « On va encore faire comment ?».  Et faire renaitre les valeurs qui ont toujours fondé  et qui ont fait pendant  longtemps, la fierté des gabonais.  Autour de 13 axes, Dieudonné Minlama  Mintogo, à travers son projet de société,  propose aux gabonais de solder la face sombre de l’héritage Bongo et réconcilier les gabonais.  A ce sujet,  il souhaite dès son arrivée  au pouvoir, organiser un dialogue national sur la face sombre de l’héritage Bongo, mettre en place une commission vérité réconciliation. Bâtir  une démocratie véritable, en assurant les alternances pacifiques au pouvoir,  assurer l’équilibre institutionnel  et reformer la cour constitutionnelle, avec des membres âgés d’au moins 60 ans, et des mandats uniques de 10 ans. Bâtir un Etat de droit, redéfinir la politique de décentralisation et d’aménagement du territoire. Promouvoir et valoriser le patrimoine culturel et linguistique du Gabon ; Promouvoir le Sport et les  loisirs. Renforcer la solidarité  nationale et réduire la pauvreté. Développer notre capitale humaine, diversifier  l’économie et promouvoir  l’entreprenariat.  Mais également, d’évaluer et redéfinir  la politique de protection et conservation de  l’environnement. Rendre l’administration efficace  et opérationnelle. Enfin,  de mettre l’accent sur une diplomatie active au service du rayonnement du Gabon,  et de son développement économique. 13 propositions intéressantes, qui constituent son engagement pour redéfinir et reconstruire le Gabon.  Et faire renaitre  de l’espoir dans les cœurs du peuple gabonais.

Et pour matérialiser ses engagements et démontrer à ses adversaires sa détermination, à libérer le pays  des charlatans politiques, de la corruption et de la précarité. Ce dernier a procédé le lendemain, au lancement officiel de sa campagne au collège Ntchoreré, devant des hommes, des femmes et des jeunes acquis à sa cause.  D’entrée de jeu, le candidat a fustigé le comportement de certains hommes politiques face à la situation sociopolitique et économique que traverse le pays.  «  Face à la précarité et aux violences de toutes ordres, beaucoup de nos compatriotes se complaisent dans une attitude défaitiste incarnée par le fameux slogan morbide » On va encore faire comment ? »  A-t-il affirmé.  Et de préciser  que «  c’est pour mettre fin à cette situation que j’ai décidé   de me porter candidat à cette élection. Tout au long de cette campagne, j’essaierai d’expliquer ma vision du Gabon à mes compatriotes. Ma vision incarne l’Espoir et décline la nouvelle Espérance pour chaque Gabonais, pour chaque Gabonaise et pour notre pays ».  Selon le candidat.

Ainsi,  face à tout cette souffrance, et sachant que personne ne viendra d’ailleurs pour sauver le Gabon et libérer le peuple de ses imposteurs. Le candidat a interpellé l’assistance sur l’occasion unique qui se présente à eux, pour redéfinir leur avenir et celui des générations futures. Un avenir qui pourrait être reluisant, que si les gabonais décident, comme un seul homme, de mettre fin, une bonne fois pour toute au Système Bongo. Qui constitue depuis des années, une véritable gangrène pour le développement du pays. «  Je voudrais que  chaque compatriote mesure cette opportunité unique d’être Gabonais et qu’il en fasse un meilleur usage pour lui-même, pour sa famille et pour le Gabon. Apprenons à être fier d’être Gabonais  » a exhorté le candidat aux populations.

C’est donc, un  Dieudonné Minlama Mintogo, très déterminé qui  a ouvert son cœur aux populations gabonaises. Afin que, ensemble ils puissent reconstruire, ce qu’il appelle ‘’ Le Nouveau Gabon’’. Un Gabon, où il fait bon vivre, et où les libertés individuelles sont respectées.

ADN    

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE