Accueil Politique Politique : Jean Pierre Rougou, sur le toit de l’ANINF

Politique : Jean Pierre Rougou, sur le toit de l’ANINF

PARTAGER
Jean Pierre Rougou, nouveau PCA de l'ANINF/©DR.

C’est l’une des principales  nominations du tout premier conseil des ministres présidé par Pierre Claver Maganga Moussavou, Vice Président de la République en lieu et place d’Ali Bongo, Hospitalisé depuis le 25 octobre 2O18 à Ryad.

L’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences a désormais un nouveau président du Conseil d’Administration. IL s’agit de Jean Pierre Rougou, en congé technique forçé depuis son engagement officiel dans le monde politique en 2OO9 pour ses convictions dans l’opposition. Le préjudice vient d’être réparé à la suite de sa nomination le vendredi 16 Novembre 2o18, à l’issue du conseil des ministres tenu à la présidence de la République.

Il s’agit là, d’un homme bien connu du milieu de la classe politique gabonaise. Le nouveau promu et de nature discrète a été huit ans durant,  vice président de l’Union Nationale, le parti que dirige Zacharie Myboto.  Il a pris ses distances avec cette formation politique, au lendemain de sa participation au Dialogue politique d’Angondjé. Des assises dont son ex parti  avait refusé d’y prendre part. Fort heureusement, qu’il n’avait pas été traduit en conseil de discipline, comme son ancienne camarade de lutte Estelle Ondo, également vice-présidente mais  ayant pris ses distances avec le siège de l’Ancien Sobraga siège de l’Union Nationale.

Mais Jean Pierre Rougou a préféré démissionné dans l’anonymat sans préciser à l’opinion la destination de sa nouvelle famille politique, il y a moins d’un an de son poste de vice président de l’Union Nationale dit-on pour se consacrer à ses activités personnelle. Mais selon certaines indiscrétions, ses convictions et fréquentations étaient devenues plus proches du Parti Social Démocrate. Et   au moment de sa nomination au Conseil d’administration de l’ANINF, à l’issue d’un Conseil des Ministres présidé par le leader du PSD et Vice-Président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, ces soupçons d’accointances avec le PSD  viennent de se confirmer

Amoureux des Nouvelles Technologies de l’Informations  et de la communication, ‘’JPR’’ a été  longtemps durant, l’Administrateur  »Infos Kinguélé ». Les missions de l’ANINF, même s’il ne va  que présider le Conseil d’Administration ne lui sont pas étranges. Vivement que cette nouvelle charge soit pérenne pour JPR et lui permette de refaire surface officiellement dans le monde politique dans un proche avenir.

PARTAGER