Accueil Politique Oyem/ Financement des activités génératrices de revenus : la main tendue d’Estelle Ondo

Oyem/ Financement des activités génératrices de revenus : la main tendue d’Estelle Ondo

PARTAGER
Estelle Ondo lors de sa rencontre avec les femmes/©DR

En visite à Oyem le week-end écoulé, dans le deuxième arrondissement du chef-lieu du Woleu-Ntem où elle est élue nationale, Estelle Ondo a proposé aux femmes des micros crédits pour le développement des activités génératrices de revenus. Pour cela, la députée ambitionne de signer un partenariat avec Finam Financière africaine de microprojets.

  Comme bien d’autres élus nationaux qui ont rendu visite à leurs bases le week-end, la native du Woleu-Ntem et élue du deuxième arrondissement d’Oyem a elle aussi rendu visite aux populations de sa circonscription politique. Profitant de cette rencontre, aux femmes, Estelle Ondo a proposé la mise en place des micros crédits. Ce projet vise le développement des activités génératrices de revenus.

Il faut dire que l’élue nationale rentre dans la matérialisation de son projet de société proposé lors des élections législatives d’octobre 2018.

Afin de rendre cette ambition réalisable, Estelle Ondo entend associer la Financière africaine de microprojets Finam. Il s’agira à en croire le membre du gouvernement, de permettre aux femmes de bénéficier des micros crédits «Notre ville mérite le meilleur et les Oyemoises sont un pilier important pour son développement. Paradoxalement, la pauvreté a un

Les séquences de la rencontre politique du députée

visage féminin. Je veux encourager l’autonomisation des Oyemoises et je ne suis pas favorable à la politique des dons. Je prône l’effort et la responsabilité ».

Il faut dire que l’ambition de microprojets comme expliqué par la députée rentre dans le cadre des objectifs de développement pour la commune.

Notons toutefois qu’outre sa rencontre avec sa base, le membre du gouvernement a également rendu visite à certaines structures, dont la prison centrale d’Oyem.

Lucka Martial

PARTAGER