Accueil Politique Opération scorpion : Justin Ndoundangoye sur le chemin de sans famille ?

Opération scorpion : Justin Ndoundangoye sur le chemin de sans famille ?

PARTAGER
Justin Ndoundangoye/©DR

Député du deuxième arrondissement de la commune de Franceville, Justin Ndoudangoye auditionné il y a quelques jours par un juge d’instruction dans le cadre de l’opération anti-corruption Scorpion pourrait lui aussi retrouver ses compères à la prison centrale de Libreville. Son cas, est actuellement en étude à l’assemblée nationale. Ses collègues députés, sont actuellement commis, dans le cadre d’une session ordinaire pour la levée de l’humanité parlementaire du député de Franceville.

Proche des proches de Brice Laccruche Alihanga, cadre influent de l’association des jeunes émergents volontaires et ex puissant ministre durant  près  an, le cas Justin Ndoundangoye ne pouvait être autrement, si l’on s’en tient au fait que ceux qui sont actuellement poursuivis dans le cadre de l’opération scorpion sont des proches de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo et ex ministre, Brice Laccruche Alihanga.

Viré du gouvernement le 03 novembre  dernier, Justin Ndoundangoye s’était pressé d’aller à l’assemblée nationale, porté son échappe de député , tout à fait normal. Le samedi 07 décembre, il est pris dans un avion à l’aéroport de Port Gentil, alors qu’il se rendait à Pointe Noire. Voulait-il s’éloigner du Gabon pour une durée indéterminée, et abandonner son statut de représentant des populations du deuxième arrondissement de Franceville à l’Assemblée nationale ?

Homme du sérail, il avait certainement eu vent de son cas et surtout, après qu’un autre de ses proches et élu député également Tony Ondo Mba a été interpellé devant le siège de l’assemblée nationale, alors qu’il sortait d’un entretien avec le président de cette institution.

Dans la même soirée du 07 décembre, c’est  entouré de ses proches que Justin Ndoundangoyé a jubilé après avoir été relâché.

 Mercredi dernier, il a été présenté devant le juge d’instruction, avant d’être relâché à nouveau. Croyais-t-il tirer d’affaire ? Pas évident. Depuis hier, son cas, est actuellement en étude dans le cadre d’une session ordinaire à l’assemblée natinale, avec pour seul point, la levée de l’immunité parlementaire du député du deuxième arrondissement de Franceville, Justin Ndoundangoye.

Une injustice qui est en train d’être réparée sur le cas Tony OndO Mba, député de la commune de Bitam, il a été admis à la prison centrale de Libreville avec son immunité parlementaire.

Membre influent de la galaxie BLA et puissant ex ministre de plusieurs portefeuille, Justin Ndoundangoye serait en train de retrouver ses amis à ‘’sans famille’’.

PARTAGER