Accueil Politique Nouveau gouvernement : quand Port Gentil boude la nomination de Noël Mboumba

Nouveau gouvernement : quand Port Gentil boude la nomination de Noël Mboumba

PARTAGER
Noel Mboumba et Pascal Houangni Amboue lors de passation de service/©DR

La nomination de Noël Mboumba semble ne pas faire l’unanimité dans la capitale économique du pays  Port Gentil, où il est pourtant originaire. Les populations de cette ville seraient mécontentes de son entrée au gouvernement en lieu et place de Pascal Houangni Ambroue, qui a été complètement viré du nouveau gouvernement.

Nommé au gouvernement Julien Nkoghe Bekale 2 comme ministre des Hydrocarbures, Noël Mboumba, précédemment directeur général de la Sogara, semble faire face à un refus des populations de la capitale économique du Gabon, qui seraient contre cette nomination. Beaucoup, dans la ville de l’or noire ne digèrent pas son entrée au gouvernement à la place de Pascal Houangni Ambroue. Viré de la nouvelle équipe, l’ancien membre du gouvernement s’est fait remplacer par son compatriote de la même province.

Une pilule difficile à avaler, d’autant plus que comme l’indique Jeune Afrique, Noël Mboumba ne serait pas un originaire de la province de l’Ogooué Maritime, il serait par contre un immigré, car natif, dit-on, de la Ngounié.

Il faut dire que  Noël Mboumba avait bénéficié d’une entrée au gouvernement, en qualité de ministre délégué, alors qu’il était un proche d’Yves Fernand Manfoumbi. Mis au chômage technique, il avait rebondi, à la tête de la société gabonaise de raffinage, une entité qu’il laisse en très mauvaise posture et qui pourrait fusionner avec la Gabon Oil Compagny.

Il faut dire que Noël Mboumba doit son entrée au gouvernement à un rapprochement auprès de l’association des jeunes volontaires émergents, dont-il est un membre d’honneur.

PARTAGER