New York : Sale quart d’heure pour Martin Boguikouma

New York : Sale quart d’heure pour Martin Boguikouma

821
0
PARTAGER
Directeur de Cabinet du Chef de l'Etat/DR.

Le  directeur de cabinet du chef de l’Etat a passé un sale quart d’heure à New York, où il prenait part au sommet sur les Océans. En plus d’avoir été pris à partie par la diaspora gabonaise sur place, il s’est fait rabrouer d’un immeuble. 

Quelle mouche a donc piqué Matin Boguikouma, l’actuel directeur de cabinet d’Ali Bongo de se mêler d’une manifestation des Gabonais vivants à New York. A en croire les images qui circulent sur You tube, ces Gabonais vivant aux USA se sont invités devant l’hôtel ou séjournait la délégation gabonaise, pour une manifestation de résistance, comme c’est désormais l’habitude depuis la réélection très controversée d’Ali Bongo. L’objectif de ces rencontres est d’humilier tous ceux qui seraient de connivence avec le pouvoir accusé d’avoir usurpé le pouvoir par la force des armes.

Ce jour-là, le dimanche 4 juin plus précisément, alors que le reste de la délégation été huée est passée sans mot dire, le directeur de cabinet s’est lui, permis d’arracher le téléphone portable d’un manifestant, avant de rentrer dans l’hôtel. Un comportement qui a envenimé la colère des manifestants, au point que  le responsable d’un immeuble à dû se résoudre à chasser le dircab des lieux alors qu’il tentait de s’y abriter. Toute chose qui a amené les manifestants à brutaliser Matin Boguikouma, n’ayant eu la vie sauve que grâce à l’escorte des agents de sécurité qui l’ont conduit dans un autre hôtel.

Enzo Noah

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE