Accueil Politique Motion de soutien à la Cour constitutionnelle: Yama s’en défend !

Motion de soutien à la Cour constitutionnelle: Yama s’en défend !

PARTAGER
Jean Rémy Yama s'offusque de la cabale montée contre lui/©DR.

L’absence, plus que prolongée, du territoire national, du Président de la République provoque une guerre de communication qui ne dit pas son nom. Après les intrigues et autres coups bas provenant du Palais présidentiel, c’est maintenant au tour du monde syndical. Le Président de Dynamique unitaire, Jean Rémy yama est aujourd’hui la cible de nombreux acteurs politiques qui n’hésitent pas à circuler des mensonges sur les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, il avait été annoncé comme candidat à la dernière élection couplée législatives et locales. Ce dernier s’en défend « Le pouvoir a organisé ces élections alors que je n’étais pas candidat. Ils m’ont attribué un score minable. Malgré ma lettre de protestation à la CGE ils ne sont jamais revenus dans les médias pour dire qu’il s’agissait d’une erreur ». Aujourd’hui, c’est un faux gouvernement qui circule dans les réseaux sociaux avec son nom à l’intérieur. Hier, un journal n’a pas manqué de déclarer qu’il saluait l’indépendance de la CC, suite à leur rendu sur les mesures d’austérité. «  Quand je sais que nos plus grands malheurs proviennent de cette Cour Constitutionnelle. Même leur rendu sur les mesures d’austérité je reste sceptique quant à l’exécution de cette décision par le gouvernement. Je féliciterais la cour si :

– elle soutient la démarche de la société civile auprès du sénat pour la mise en place d’une commission parlementaire pour la manifestation de la vérité sur l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba et sa capacité à continuer à diriger le pays
– le cas échéant, l’application immédiate de l’article 13
 », a-t-il conclu.

Autant dire que la guerre de communication est vraiment ouverte entre certains proches du Palais et les empêcheurs de tourner en rond.

 

PARTAGER