Les bons perdants

Les bons perdants

98
0
PARTAGER

Bon nombre de candidats à cette élection du samedi 27 août dernier avaient adressé leurs félicitations à celui dont les tendances donnent largement vainqueur.

Le premier à le faire a été Pïerre Claver Maganga Moussavou, le président  et candidat du Parti social démocrate. Aussitôt la fermeture de vote, le maire de la commune de Mouila a adresse, via son compte face book, ses félicitations au vainqueur de l’éléction présidentielle du samedi aout dernier.

« Il est clair que Jean Ping a obtenu sans équivoque la majorité des souffrages du peuple gabonais qui tenait à l’alteranance à la tête de l’Etat, le changement de système de gouvernance étant une préoccupation. Aussi, je félicite l’Elu de la Nation et lui souhaite plein succès dans sa nouvelle mission d’assurer la cohésion, le bonheur et la prospérrité de l’entièreté du peuple gabonais ».

Il faut dire que, s’agissant de cette attitude plus ou moins surprenante du président du PSD, ce dernier a fait preuve, que malgré tout, il demeure un démocrate, un patriote et u républicain. Le deuxième à féliciter Jean Ping est Moussavou King. « Il me plait de reconnaitre la victoire de Monsieur Jean Ping et de le féliciter pour son succès à cette élection capitale. je voudrais interpeler les instances de la commssions électorale nationale autonome et permanente et la cour constitutionnelle, pour que celles-ci reconnaissent le ferdict des urnes afin que le Gabon connaisse la paix durable », a-t-il écrit.

Le dernier fut Abel Mbombe Nzondou, qui s’est rendu au quartier général de Jean Ping, pour également adresser ses félicitations à l’ancien président de la commission de l’Union Africaine. « J’adresse mes félicitations à Jean Ping et lui réaffirme ma disponibilité à travalleer avec lui pour l’essor de notre pays ».

Boris Biyoghe

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE