Accueil Politique Législatives 2018 : Michel Menga le prix de l’arrogance

Législatives 2018 : Michel Menga le prix de l’arrogance

PARTAGER
Michel Menga paie le prix de son arrogance/DR.

 Battu dès le premier tour des élections législatives à Cocobeach dans le département de la Noya, l’actuel ministre d’Etat en charge de l’habitat de l’urbanisme, Michel Menga m’Essone n’est plus apprécié par ses compatriotes. A ce qui semblerait, le fils terrible de Cocobeach paie le prix de son arrogance.

Pourtant, en politique, même aux couleurs du parti démocratique gabonais dont-il fut un cadre imminent, Michel Menga m’Esonne était le chouchou de ses compatriotes à Cocobeach, son fief politique. Il en était encore après avoir claqué la porte de ce parti pour rejoindre les rangs de l’opposition, en participant à la création du Rassemblement Héritage et Modernité, dont-il était secrétaire général avant son exclusion de ce parti, causée par son entrée au gouvernement, comme ministre d’Etat, ministre de l’habitat de et l’urbanisme.

Une rentrée au gouvernement qui n’a pas reçu la caution des habitants de Cocobeach. Mieux, il est reproché au fils terrible de Cocobeach d’avoir changé de comportement. Il est plutôt indiqué qu’il arbore des attitudes plutôt Bling Bling. Pour une simple décente à Cocobeach pour un weekend, Santiago pour les intimes, est escorté par au moins 5 à 6 véhicules, direction son belle résidence, située à deux pas  de Cocobeauch centre. IL aurait perdu ses habitudes d’antan.  Ne s’arrête plus pour discuter avec les villageois, ne prend plus le temps de discuter tour d’un bon verre de vin de palme.

Un retour à la grand et des conséquences.

Il faut dire les attitudes de l’actuel ministre d’Etat, à l’habitat et à l’urbanisme, sont le prix de la sa défaite dans le premier tour des élections législatives à Cocobeauch, où il s’est présenté aux couleurs du RHM. Voulait-il duper les populations à se présentant avec une tendance du parti que dirige son ex compagnon Alexandre Barri Chambrier ? En tout cas, c’est à plat de couture que Michel Menga a été battu par un de ses petits en politique Fidèle Angoué Mba, qui lui est resté fidèle non seulement au PDG et aux populations de Cocobeach.

De plus durant sa campagne, Michel Menga est reproché de n’avoir pas une offre politique pour les habitants de Cocobeach. Faut-il le rappeler, Cocobeach située dans la province de l’Estuaire, connait tous les problèmes du monde. Pas de routes dignes de ce nom, problèmes d’adduction d’eau, hôpitaux et autres. Au lieu d’un projet de société qui devrait mettre fin à cette situation, il a plutôt pensé son temps à justifier son entrée au gouvernement et son séparation avec Alexandre Barro Chambrier. Mieux, beaucoup n’ont pas apprécié le fait qu’il contribue à l’invalidation de la candidature d’un autre de ses frères Paul Thomas Ndong.

Des intrigues qui largement contribué à la défaites de toutes les candidatures RHM tendances Menga Menga M’Essone aux législatives.

PARTAGER