Accueil Politique Législative 2018: A quand le lancement du processus d’enrôlement ?

Législative 2018: A quand le lancement du processus d’enrôlement ?

PARTAGER
DR.

Depuis que  les parlementaires ont  été envoyés  en retraite forcée, par Marie Madeleine Mbourantsuo, les électeurs ne sont toujours pas fixés sur la date du lancement  du processus d’enrôlement sur les listes électorales.

Le  Centre Gabonais des Elections (CGE)  a- t -il déjà un calendrier pour l’organisation des élections à venir ? D’entrée de jeu, il est difficile de répondre par l’affirmative. Dans la mesure où, en dehors des publicités qui passent en longueur de journée, les membres du Centre Gabonais des Élections, ne se sont pas encore prononcés sur la date effective des législatives.

Ces derniers semblent être plus préoccupés à régler les problèmes de leurs émoluments et autres avantages liés à leurs  nouvelles fonctions. C’est le moins qu’on puisse dire.  Puisque, depuis la prestation de serment du président de cette institution, la date du processus d’enrôlement et des législatives n’est toujours pas d’actualité au CGE. D’aucuns affirment d’ailleurs que les membres de cette institution auraient opté pour la période liée aux vacances scolaires. Pour, dit-on, permettre aux différents candidats dont l’électorat se trouverait en grande partie dans la capitale, de regagner leurs provinces  d’origine.

Moise Bibalou Koumba, le nouveau président de cette institution et les siens, sont donc très attendus au pied du mur, où se juge le maçon.  Le processus d’enrôlement et l’organisation des législatives à venir, sont de ce fait, un test grandeur nature pour ces derniers. Car, la défunte Commission Nationale électorale autonome et permanente a  souffert pendant des années, du problème de crédibilité et de transparence dans l’organisation des élections politiques dans le pays.

 

PARTAGER