Le dialogue de la dictature : Les partisans du Dialogue ne veulent...

Le dialogue de la dictature : Les partisans du Dialogue ne veulent pas du meeting de l’opposition.

106
0
PARTAGER
DR.

Les personnalités politiques qui prennent part au dialogue politique initié par Ali Bongo refusent « toutes les manifestations susceptibles de troubler l’ordre public ainsi que la sérénité des travaux du Dialogue » car estiment-ils, le « dialogue est ouvert à tous » a déclaré à la télévision publique, l’opposant de quelques instants, Thierry d’Argendieu Kombila, qui lisait une déclaration du bureau du dialogue.

Une manière claire de demander au gouvernement d’empêcher le rassemblement politique programmé le 15 avril 2017 par la Coalition pour la Nouvelle République, dont Jean Ping est la tête de file. Ouvert depuis le 28  mars dernier à Angondje dans la commune d’Akanda, le Dialogue Politique risque-il d’être perturbé par un meeting qui doit se tenir au collège Ntchoréret dans le deuxième arrondissement de Libreville? De plus, ce dialogue suspendu jeudi dernier doit reprendre mardi prochain alors que le meeting est prévu pendant la trêve des assises d’Angondje. D’ou, dans l’opposition, on estime que les dialogueurs ont peur de l’affluence qui risque de démontrer que le dialogue d’Ali Bongo, en dehors des per diem qu’il procure aux participants, n’a pas l’adhésion populaire .Une démonstration qui pourrait d’avantage donner raison à l’opinion internationale, notamment l’Union Européenne qui a émis des doutes sur le caractère inclusif de ce conclave politique.

N.T

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE