Accueil Politique Kévagate: Maganga Moussavou va porter plainte à l’Etat Gabonais

Kévagate: Maganga Moussavou va porter plainte à l’Etat Gabonais

PARTAGER
Pierre Claver Maganga Moussavou lors de sa conférence de presse/©Gabonreview

Pour avoir été humilié par l’Exécutif, à la suite de l’affaire de la disparition des 353 conteneurs  de kévazingo, le vice- Président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, pour retrouver sa dignité, a décidé de porter plainte à l’Etat gabonais.  Afin que lumière soit faite et  qu’on lui rembourse ce qui devait lui revenir de droit, lorsqu’il était en fonction.

L’Etat gabonais pourrait à nouveau se retrouver devant les tribunaux, avec les dernières révélations sur  l’affaire du Kévazingo, et le limogeage de deux grandes personnalités politiques du pays, à savoir Maganga Moussavou et Guy Bertrand Mapangou. Pour le vice-président de la République, ce limogeage aurait porté atteinte à sa personnalité.  Ne se sentant pas impliquer de près ou de loin, dans cette affaire qui parait désormais comme un vaste réseau de corruption, le Vice- président de la République, a pris la décision de saisir les tribunaux pour que tous les départements ministériels et personnalités impliqué dans cette affaire soient connus : « Je suis venu vous dire, que  je reste toujours loyale vis-à-vis du Président Ali Bongo. Mais je lui déni le droit de m’humilier, parce que nous nous connaissons tous. On peut manquer de respecter à tout le monde, mais pas à moi. Parce que j’ai beaucoup travaillé pour ce pays »,  a déclaré l’ex vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou.

Face à cette situation, considérée comme une honte par Pierre claver Maganga Moussavou, il a décidé de porter plainte aux autorités gabonaises, afin que la lumière soit faite sur  cette affaire de Kevazingogate.

PARTAGER