Joseph Redjambé Issani : 27ans déjà

Joseph Redjambé Issani : 27ans déjà

253
0
PARTAGER
Joseph Redjambé/ DR.

Joseph Redjambe 27ans après sa mort, survenue dans des conditions mystérieuses sans doute, du fait de ses convictions politiques, restera l’un des hommes politique des plus intègres et fideles  que le Gabon aura connu.

27ans après  la mort de Joseph Redjambe, les circonstances de sa disparition, mieux, les commanditaires de son assassinat restent toujours inconnus. C’est en effet dans la nuit du 22 au 23 mai 1990 que le corps  inerte  de ce leader de l’opposition avait été retrouvé, dans la chambre numéro 645, de l’hôtel Dowé, où il s’était donné rendez-vous avec une mystérieuse dame du nom de Canon.

 Sa disparition  à cette période avait mis la capitale gabonaise et Port-Gentil (ville dont-il était originaire)  en  ébullition.  Le défunt était secrétaire générale du Parti Gabonais du Progrès (PGP), de feu Louis Agondjo Okawé.

 Notons que feu Joseph Redjambé a été directeur général de la Sanodig, puis président du Conseil d’Administration de la Sonapresse (Union) et membre du Conseil d’Administration de la station panafricaine Africa numero1.

De la date de sa disparition, jusqu’à ce jour, sa mort demeure toujours un mystère. Des questions sans réponses, 27ans après.

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE