Accueil Politique Interdiction de sortie du territoire à l’encontre de Jean Ping: que de...

Interdiction de sortie du territoire à l’encontre de Jean Ping: que de questionnements!

PARTAGER
(c)internet.

Publiée dans réseaux sociaux depuis vendredi dernier, l’interdiction de sortie du territoire signée par le 1er juge d’instruction du tribunal de Libreville, au moment même où les magistrats observent une grève illimitée depuis plusieurs jours, suscite des interrogations.

La première interrogation est de savoir pourquoi, depuis plusieurs mois que Pascal Oyougou est aux arrêts, Jean Ping n’a jamais été notifié comme étant l’un des témoins de l’affaire et qu’il devrait être à la disposition de la justice. Par conséquent, il ne doit pas quitter le pays avant d’être entendu? Pourtant, depuis que M. Oyougou séjourne à la prison centrale de Libreville, Jean Ping, est, à plusieurs reprises, sorti du pays. L’autre interrogation est celle de savoir, à quel moment Pascal Oyougou, a cité plusieurs fois Jean Ping, puisque certaines indiscrétions laissent entendre que le «prisonnier politique», ne s’est pas encore présenté au tribunal depuis son incarcération?
Pour une certaine opinion, la présence en France de Jean Ping, pourrait faire un pied de nez à Ali Bongo, dont le dernier séjour dans la capitale française a été tumultueux, avec une diaspora gabonaise très bien organisée et qui a décidé de rendre la vie dure aux responsables du pouvoir de Libreville. La même diaspora qui déroule le tapis rouge aux opposants d’Ali Bongo, notamment Jean Ping.
D’autres sources ajoutent que lors de son discours de vœux, Jean Ping, avait promis la fin du régime pour fin janvier, sa sortie du territoire donnerait des sueurs froides au palais du bord de mer. Sa présentation au cabinet du juge, la semaine prochaine pourrait même priver la liberté au leader de la coalition de l’opposition, indique une source.

PARTAGER