Incarcération : Pascal Oyougou, un autre résistant à  »Sans famille »

Incarcération : Pascal Oyougou, un autre résistant à  »Sans famille »

313
0
PARTAGER
DR.

Pascal Oyougou, un des  secrétaires généraux adjoints  du Rassemblement Héritage et Modernité, un parti membre de la coalition pour la nouvelle République vient d’être jeté à  »Sans famille », tel un vulgaire voyou.

C’est hier mardi 12 septembre qu’il a été présenté au parquet de Libreville devant un juge d’instruction, qui l’a aussitôt invité à rejoindre les nombreux prisonniers politiques, qui ont envahi la maison d’arrêt de Libreville. Cette condamnation fait suite à son interpellation par la direction générale des recherches. 

A en croire les sources judiciaires, Pascal Oyougou, est accusé de délit d’attroupement non armé ayant troublé la tranquillité publique, complot contre l’autorité de l’État, instigation aux actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État».

Mieux, il est reproché au secrétaire général adjoint du Rassemblement Héritage et Modernité d’être en possession, à son domicile, d’un plan d’attaque dans les commissariats, à la garde républicaine, à la maison Georges Rawiri et au Parlement. Chose curieuse, c’est qu’un document n’a pas été présenté  comme tel. De mêmes que ces sources judiciaires affirment que   des échanges de communication interceptées  attestent du financement de 700 mille francs CFA remis par Pascal Oyougou à Joël Mourambou pour la mise en branle d’un plan de déstabilisation par abattage des arbres sur la nationale 1 ; l’explosion des ponts dans plusieurs villages du sud». « Des accusations, sans fondement, mais dont le seul but est nuire au membre de la Coalition », a laissé entendre un membre de la coalition pour la nouvelle république.  «J’espère qu’ils ont de la place à sans famille, pour incarcérer tout le monde », a poursuivi notre interlocuteur.

Enzo Noah

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE