Heureux qui comme Antoine Mboumbou Miyakou, reçoit la reconnaissance de l’Etat!

Heureux qui comme Antoine Mboumbou Miyakou, reçoit la reconnaissance de l’Etat!

1764
0
PARTAGER
DR.

Antoine Mboumbou Miyakou, 80 ans, ancien ministre et actuel Conseiller politique d’Ali Bongo, peut être heureux et fier. Il vient d’avoir, en six mois, deux heureux événements dans sa vie. 

En janvier 2017, son fils, Edgard Anicet,  est nommé ministre (délégué au Budget). Le 12 juillet dernier, son gendre, Olivier Moulengui Mfondo, élevé au grade de général de brigade la veille (11 juillet), devient Commandant en Chef de la Sécurité pénitentiaire. Après Léon Paul Adzé, Olivier Moulengui Mfondo est le premier  »élément » de ce corps à en prendre les rênes. Ces dernières années, la Sécurité pénitentiaire était dirigée par des officiers supérieurs de la Police nationale, tel que son prédécesseur, Léopold Marius Osséyi, qui a dirigé cette  »maison » pendant dix mois.

Sans méconnaître les qualités intrinsèques de l’ancien directeur de la Prison centrale de Libreville, son beau-père, Antoine Mboumbou Miyakou, reçoit ainsi la reconnaissance de l’Etat. Est-ce pour avoir su ramener son fils Edgard Anicet à la raison ? En tout cas, celui-ci, après avoir fait partie des initiateurs de la Déclaration du 21 juin 2015 à la Chambre de Commerce de Libreville qui portait sur une critique du système PDG dont il souhaitait, avec ses amis d’alors, la tenue d’un Congrès de clarification, le fils d’Antoine Mboumbou Miyakou était revenu dans  »les petits souliers » de son père et avait  »regagné la maison », comme l’actuel ministre de la Justice, Alexis Boutamba Mbina. Pour leur désengagement du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), Edgard Anicet Mboumbou Miyakou et Alexis Boutamba Mbina ont été récompensés…d’un portefeuille ministériel.

 »Le digne fils de son père » s’était d’abord vu offrir le siège de député qu’occupait son géniteur dans la Haute Banio, avant de le remplacer en quelque sorte au Gouvernement. La méritocratie républicaine attendra. Vive le népotisme !

N.T

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE