Gabon/communication gouvernementale. Le Ministre de la communication tire sur les syndicalistes de...

Gabon/communication gouvernementale. Le Ministre de la communication tire sur les syndicalistes de l’Education.

112
0
PARTAGER
Alain Claude Billie- Bie Nze, ministre de la communication

« Pour désamorcer une bombe, il faut l’approcher. L’Eta met tout en œuvre pour une sortie de crise. La responsabilité d’une année blanche incombera aux syndicalistes ». Ces propos sont du ministre de la communication qui s’est insurgé par rapport à l’apathie que font montre les  syndicalistes de l’éducation nationale  pour une sortie de crise.

La maison Georges Rawiri a servi de cadre à la traditionnelle conférence de presse animée par le ministre de la communication. Au menu,  le chronogramme des différentes phases du  prochain dialogue national qui débutera le 28 mars prochain,  la situation  à Orabank Gabon, et la sortie de crise  dans le secteur de  l’Education.

S’agissant  des malheureux événements survenus à Orabank, lors de la descente des agents de force de police, le gouvernement a pris une décision drastique, celle de la suspension de fonction de tous  les agents responsables de ces événements.

En répondant à la question de savoir pourquoi l’Etat tarde à désamorcer la bombe à l’éducation nationale, le ministre a rétorqué en disant, que l’on ne peut désamorcer une bombe sans l’approcher. «  Le gouvernement met tout en œuvre pour  une sortie de crise » Et d’ajouter que « Si l’année blanche survient, la responsabilité sera rejetée sur les syndicalistes qui refuse tout dialogue » dit –il.

Emmanuela Makeghele

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE