Accueil Politique Gabon : Sogara, un robinet  à sous qui a servi aux membres de...

Gabon : Sogara, un robinet  à sous qui a servi aux membres de la ‘’ Communauté’’ ?

PARTAGER
Le siège de la Sogara à Portgentil/©DR

Pourtant annoncée être en difficultés pour des raisons de financement la société gabonaise de Raffinage est à nouveau au centre des débats sur son management. D’après un article du quotidien l’Union qui fait de révélation sur au moins une quarantaine de virement avoisinant les 61 milliards, à au Orabank. La Sogara, une entité mise sous la responsabilité de Noel Mboumba aura servi à payer des prestations inexistantes à une société de place et dont l’argent récupéré par la suite a été partagé entre les membres de la communauté.

 Noel Mboumba, Patrichi Christian Tanasa, Brice Laccruche Alihanga et leurs proches ont-ils contribué à la faillite de la seule raffinerie du Gabon ? En tout cas les nouvelles qui parviennent de la gestion de la Société gabonaise de raffinage ne sont pas pour dresser le tapis rouge à ces ex hauts de cadres de l’administration publiques, aujourd’hui à prison centrale de Libreville dans le cadre de l’opération anti-corruption et de blanchiment d’argent Scorpion.

Des chiffres révélés par le quotidien l’Union de ce jour démontrent combien de fois, l’argent  de la Sogara a servi à certains individus proches de la galaxie BLA. Des stratégies visant à mettre en place un système de détournement. C’est le cas de ces virements, une quarantaine et avoisinant les 61 milliards à Orabank.

Un système détournement qui avait pour but d’enrichir au plus vite, sinon à la vitesse grand V, leurs auteurs. L’union parle d’un réseau en bande organisée, dénommée la communauté’’, avec pour ambition de s’assurer une sécurité financière durant plusieurs années.

L’opération consistait d’après l’Union, à facturer des prestations inexistantes à une société de la place pour ensuite récupérer les fonds virés sur le compte de cette entreprise n’ayant effectué aucune prestation avec la Sogara.  L’argent comme l’on peut l’imaginer, était partagé entre les membres de la communauté. C’est à dire  entre Brice Laccruche Alihanga  Noel Mboumba et une poignée des dirigeants de la Sogara, dont Billy Bendo et Serge Ngassita. Il est également cité le nom d’un des bras droit de  Brice Laccruche Alihanga également à ‘’sans famille’’, Gérard Fanou  et bien d’autres membres de la communauté.

Notons que depuis le lancement de l’opération Scorpion, seules les malversations et autres détournements à Gabon Oil Compagny et la Sogara sont mis en lumière.

Lucka Martial

PARTAGER