Accueil Politique Gabon/Sénat : pas d’argent pas d’auditions des ministres

Gabon/Sénat : pas d’argent pas d’auditions des ministres

PARTAGER
DR.

Alors que les vénérables sénateurs devaient auditionner le ministre d’Eta en charge des du budget et des comptes publics, ces derniers ont tout simplement suspendu la séance, au proteste qu’ils seraient en attendent de 4 mois d’arriérés de frais de session.

C’est certainement du fait qu’il ministre du budget et des comptes publics, seul capable de leur donner les raison de ces retards de paiement de frais de session que le ministre d’Etat Jean Fidèle Otandault a été éconduit hier mercredi 07 novembre du palais Omar Bongo, siège du sénat.  Là bas, devant les sénateurs de la commission de finances, du budget et des comptes devaient auditionnés le membre du gouvernement.

Mais comme un coup bien préparé, alors que Jean Fidèle Otandault s’apprêtait à défendre son  projet de loi de finance 2019, ce après examen du projet de loi de règlement, gestion 2017, que les élus de la chambre basse du parlement ont décidé de suspendre la séance. Motif, l’état actuel de finance de vénérables sénateurs a été la cause de cette suspension.

En effet, à en croire ces élus, ces derniers, cela fait 4 mois, qu’ils n’ont plus perçu un copeck des frais de session. De même que les conditions de vie et travail selon les sénateurs semble être la dernière préoccupation du gouvernement. Pire, le bâtiment qui abrite le palais Omar Bongo serait lui aussi dans état de dégradation très avancé.

On se souvient, la dernière légisture de l’assemblée nationale boudait également ses conditions de vie et travail jugées exécrables.de même qu’elle ne percevait plus ses émoluments de fin de mois. Cette situation avait causé une interpellation du premier ministre au siège de Louis.

Comme les députés, les sénateurs disent aussi en avoir mare de ce calvaire.

PARTAGER