Accueil Politique Gabon : l’interpellation de Tony Ondo Mba fait réagir l’Assemblée nationale

Gabon : l’interpellation de Tony Ondo Mba fait réagir l’Assemblée nationale

PARTAGER
L'immeuble de la Vallée Sainte, siège provisoire de l'Assemblée nationale du Gabon/©DR

Interpellé le mardi 03 décembre à l’extérieur de l’assemblée nationale, alors qu’il sortait d’un entretien avec le président de cette institution Faustin Boukoubi, le  cas du député Tony Ondo Mba,  sera soumis aux autorités judiciaires. A fait savoir le palais Léon Mba dans un communiqué rendu  public en début de soirée.

Au lendemain de son  limogeage du gouvernement, le député de la commune de Bitam, activement recherché par les éléments de la direction générale des recherches  s’est rendu à l’assemblée nationale pour présenter ses civilités au président de cette institution.  Etait également présent pour la même procédure, Jean Fidèle Otandautl, le député de la commune de Port Gentil. Une rencontre qui a été rehaussée par les présences des membres du bureau de l’Assemblée et les présidents des groupes parlementaires PDG et RV.

Puis, « les deux collègues députés ont pris congé du président de l’hémicycle », informe le communiqué. Seulement voilà, à l’extérieur où l’attendaient des hommes en civile, le député Tony Ondo Mba a été interpellé par ces hommes identifiés éléments de la direction générale des recherches.

Face à cette situation, l’assemblée nationale a indiqué « saisir les autorités compétentes pour éclairages, en vue définir les conduites à tenir dans le stricte respect des  lois en vigueur ». 

PARTAGER