Accueil Politique Gabon : Le  PDG célèbre  les dix ans de magistère de son Champion

Gabon : Le  PDG célèbre  les dix ans de magistère de son Champion

PARTAGER
/©DR.

Le bilan des dix ans d’Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême continu  d’être étalé par le bureau exécutif de son  parti, le PDG. On en veut pour preuve, ce point de presse donné cet après-midi du mercredi 16 août  à son siège au quartier Louis, dans le premier arrondissement de Libreville.

L’objectif était pour le secrétariat exécutif de cette formation politique, au nom de ses militants et sympathisants, de rendre un hommage « au distingué Camarade président, pour l’œuvre immense accomplie durant cette décennie ».

L’occasion était donc tout indiquée pour présenter quelques réalisations à l’actif du Président de la République : primo sur le plan économique où, sous la direction d’ABO, « le Gabon est passé d’une économie de rente basée sur l’exploitation des ressources minières et pétrolières, à un modèle productif symbolisé aujourd’hui par l’industrialisation du secteur bois ; la construction des infrastructures ; la redynamisation du secteur agricole  et l’implantation d’un tissu industriel diversifié articulé notamment autour de la métallurgie , le bois et l’agro-industrie », dira en filigrane Estelle flore Angangoule conseiller du Président de la République auprès du secrétaire Général du PDG et porte-parole dudit Parti.

Si la zone économique spéciale de Nkok ; la route d’Omboué et le pont sur la Banio à Mayumba ; le Programme Graine et la construction d’infrastructures routières font partie intégrante des réalisations du Chef de l’Etat, il n’en demeure pas moins que le volet social n’est pas resté en marge avec notamment, la mise en œuvre de la CNAMGS pour permettre une bonne protection sociale à tous.

« La politique de l’égalité des chances, l’instauration de la décennie de la femme et le septennat de la jeunesse » sont aussi des facteurs du charme du management d’ABO évoqué lors de ce point de presse du PDG.

Toujours dans le cadre du bilan, le volet environnemental n’est pas resté bien loin, la conservation des écosystèmes et de la biodiversité telle que  voulue par le champion du Parti de la main blanche, « a permis au Gabon d’exercer le leadership en la matière au niveau Africain, et de figurer parmi les voix les plus écoutée dans le monde ».

Au regard de ce bilan non exhaustif mais déjà élogieux, le PDG  exhorte les gabonais à soutenir l’action du numéro un Gabonais pour le développement du pays.

Rappelons que c’est en 2009, qu’Ali Bongo accède pour un premier mandat à la  magistrature suprême, il est réélu en 2016 pour son deuxième mandat qui prend fin en 2023.

J B

PARTAGER