Accueil Politique Gabon : Landry Amiang libre après trois ans d’acharnement  judiciaire

Gabon : Landry Amiang libre après trois ans d’acharnement  judiciaire

PARTAGER
Landry Amiang libre/©DR

Le cauchemar de Landry Amiang Washington vient de prendre à la suite d’une audience ce lundi 06 janvier au tribunal de Libreville, où la cour d’appel a annoncé la liberté d’office de celui que ses conseils ont toujours considéré comme un prisonnier politique au pouvoir d’Ali Bongo.

 La cour d’appel qui statuait en matière correctionnelle dans cette affaire va enfin permettre à Landry Amiang Washington de recouvrir sa liberté. C’est en tout cas, la décision qui a été prise par la cour d’appel, qui  a prononcé une liberté d’office pour cet activiste hostile au pouvoir d’Ali Bongo. En effet, Landry Amiang avait été arrêté pour outrage au président de la République et escroquerie. Il n’avait pas eu le temps de se rendre auprès de sa famille à Libreville, qu’il avait été arrêté à sa descente d’avion, alors que plusieurs de ses compagnons l’attendaient au rez-de-chaussée de l’aéroport Léon Mba de Libreville. Il avait donc été mis sous mandat de dépôt.

Il faut dire que c’est un feuilleton judiciaire qui vient de prendre fin, au moment où ses différents avocats dénonçaient la complicité de certains magistrats dans ce dossier qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives. « La Cour d’appel qui n’a pas encore statué sur l’appel formé par le parquet de la République se devait de le libérer conformément aux dispositions du nouveau Code de procédure pénale (CPP) pour qu’il soit jugé non plus en détenu mais en homme libre ». A indiqué à notre confrère Gabonmédiatime (GMT) Me Jean Paul Moumbembé, l’un des avocats.

Landry Amiang Washington sera présenté au juge d’appel le lundi 13 prochain. Non plus en qualité de détenu. Les chefs d’accusations sont entre autres, outrage au président de la République, escroquerie et révolte populaire.

PARTAGER