Accueil Politique Gabon/ 13è législature : une élection sous haute sécurité

Gabon/ 13è législature : une élection sous haute sécurité

PARTAGER
La 13è législature de l'AN a fait son entrée sous haue sécurité/©DR/

L’élection de la 13è législature qui a fait son entrée cette après midi du 11 janvier 2019, a  été marquée  par une forte présence des forces de l’ordre dans les environs de l’hémicycle Léon Mba. Toute chose qui a emmené certains à se poser les questions sur ce déploiement important.

Si un dispositif sécuritaire avait été mis en place à Libreville à la suite du putsch raté le lundi 07 janvier dernier, celui déployé tout le long de cette journée 11 janvier 2019 a été encore plus impressionnant.  Très tôt ce matin, plusieurs contingents appartenant à la gendarmerie nationale et à la police ont été déployés dans les environs de l’Assemblée nationale. Cette forte présence des forces de l’ordre  était du fait de l’élection du nouveau bureau de l’Assemblée nationale, dont la 13è légisture a fait son entrée cette après midi au palais Léon Mba.

C’est ainsi que ce dispositif sécuritaire s’est prolongé  au Rond point de la Démocratie, aux carrefours de la fonction publique, de la mairie de Libreville, de la primature et des affaires étrangères.  L’arrière et l’avant de l’Assemblée Nationale n’étaient pas en reste. Les contrôles de routine, ainsi que des fouilles de véhicule n’étaient pas en reste. Toute chose qui a amené certains à poser les questions sur ce déploiement important des forces de sécurité et de défense. Surtout qu’à aucun moment une élection du bureau de l’Assemblée nationale n’avait été hautement  sécurisée. Le putsch manqué de Kelly Ondo Obiang, était aussi certainement pour cette force présence des hommes en treillis

Lucka Martial

PARTAGER