Accueil Politique Fête des mères : Lionel Diambou honore les mamans d’Alibandeng

Fête des mères : Lionel Diambou honore les mamans d’Alibandeng

PARTAGER
Lionel Diambou en plein séance de danse avec l'une des mamans honorées/(c)pyramidmédigabon.

C’est donc à l’occasion de la fête des mères qui a eu lieu dimanche 27 mai dernier que les mamans d’Alibandeng, dans le premier arrondissement de Libreville, ont été magnifiées par un fils de leur quartier en la personne de Lionel Diambou.

Il faut dire qu’elles s’attendaient le moins. Ce, d’autant plus qu’une telle initiative n’avait jamais été prise par un habitant  de leur quartier, même pas un acteur politique. Et bien, dimanche dernier, à l’occasion de la fête des mères célébrée dans tout le monde entier et dont le Gabon n’est pas resté en marge, que Lionel Diambou,homme de grand coeur a, dans le cadre de la politique de proximité sociale voulue par le chef de l’Etat, Ali Bongo,  honoré les mamans du quartier Alibandeng, dans le premier arrondissement de Libreville,

notamment au 1er siège. Un geste tout aussi important pour ce membre directeur  de l’association des jeunes volontaires émergents AJEV. « Il était un devoir pour moi de célébrer les mamans, de les honorer en tant que natif de ce quartier. Si on a vu le jour, c’est grâce à ces femmes-là. Notre patrie le Gabon, l’emblème c’est une mère qui allaite », a indiqué le bienfaiteur.

C’est  à l’occasion d’un repas que toutes ces femmes se sont retrouvées. Le bienfaiteur a également remis à ces mamans des pagnes et des enveloppements pour leur permettre de continuer à célébrer la fête des mères. 

Un geste qui n’est pas resté insignifiant chez les mamans ayant pris part à cette manifestation. « C’est une belle initiative prise par quelqu’un qui reconnait l’importance d’une mère. Il y d’autres quartiers qui n’ont pas eu une telle reconnaissance. C’est toujours important de savoir que vous recevez un  cadeau d’un fils. Les femmes d’Alibandeng ont donc été honorées», a reconnu   Viviane Igassala, représentante des femmes.

« Ça fait au moins dix ans qu’une telle initiative n’avait été prise à Alibandeng », a reconnu une maman très heureuse du geste de son fils, Lionel Diambou, qui a promis intensifier les actions l’arrondissement.

PARTAGER