Accueil Politique Elections 2018 / Port-Gentil : après le retrait aux Législatives de Marc...

Elections 2018 / Port-Gentil : après le retrait aux Législatives de Marc Tchango, la mairie de Port-Gentil à Gabriel Tchango ?

PARTAGER
Marc Tchango s'est retiré de la course au deuxième tour/DR.

Après le scrutin du 6 octobre dernier, les tractations ont démarré aussitôt pour le contrôle des communes. A Port-Gentil, c’est vraisemblablement ce que peut signifier le retrait de Marc Tchango Nan Nguéma qui devait affronter, au second tour des Législatives dans le 4ème arrondissement de la capitale économique, Marcellin Moussavou, le candidat du PDG…

A Libreville, selon la loi non écrite d’alternance Fang-Mpongwè pour la direction de l’Hôtel de Ville, on devrait y voir arriver Isidore Calixte Nsié Edang ou Jean-Léandre Nzué, membres de la communauté Fang. A Port-Gentil par contre, les choses semblent avancer en ce qui concerne le futur édile de la ville.

 »Je soutiens la politique du Président de la République, je ne peux pas aller au front combattre son parti », affirme dans un tweet Marc Tchango Nan Nguéma, candidat indépendant qualifié pour le second tour dans le 4ème arrondissement de Port-Gentil. Un propos qui sonne faux. Un propos alambiqué ! Si on avait une question à poser à Marc Tchango, ce serait celle de savoir pourquoi c’est au second tour qu’il se désiste face au candidat PDG après être bel et bien monté au front pour l’affronter au premier tour ?

En fait, le retrait de Marc Tchango est un calcul politique, selon des observateurs. Tout porte à croire que l’heure des tractations a sonné. Pour faire obtenir l’Hôtel de Ville de Port-Gentil à son père Gabriel Tchango, Marc Tchango a décidé de laisser passer sa chance de devenir député ! Comme le soulignent les observateurs, Bernard Apérano, le maire sortant, ne pouvait plus briguer la mairie, conformément à un consensus, et seuls Gabriel Tchango et André Silong pouvaient prétendre à l’accession à l’Hôtel de Ville.     

Aujourd’hui, Gabriel Tchango apparaît comme le favori, parmi les Pédégistes élus au Conseil municipal, à la fonction de maire de la capitale économique.

PARTAGER