Accueil Politique Elections : 2018 : Paul Etienne Mounombi ‘’pour une autonomisation des jeunes...

Elections : 2018 : Paul Etienne Mounombi ‘’pour une autonomisation des jeunes de Tsamba Magosti’’

PARTAGER
A l'Assemblée nationale Paul Etienne Mounombi va faire entendre les voix des populations de Tsamba Mobotsi/DR

Il a choisi de se présenter pour un mandat unique, dans le but purement humanitaire. Paul Etienne Mounombi, plutôt connu dans les milieux des affaires et de la formation, a décidé de briguer le siège unique de Tsamba Magosti, avec pour seul objectif, permettre aux jeunes de s’autonomiser.

Celui qui a décidé de se lancer dans la politique en briguant un mandat unique, au  siège unique de Tsamba Magotsi est plutôt connu dans le domaine de la formation. En effet, depuis 30ans déjà, Paul Etienne Mounombi, grâce à ses établissements scolaires, peut revendiquer d’avoir formé plusieurs générations de  Gabonais.

Cette expérience, il a décidé de la mettre au service des populations de Tsamba Magotsi, qui, à ses yeux, souffrent d’une misère voulue par les acteurs politiques de cette contrée, qui ont décidé de laisser la mendicité prédominer. Du coup, au lieu de mettre un accent sur l’autonomie, afin de permettre aux populations de s‘épanouir par l’effort du travail, ils ont plutôt opté pour être des dieux. Donnant ainsi aux populations le sentiment de respirer grâce à eux.

Il faut dire que le département de Tsamba Magotsi, comme d’autres villes du Gabon, souffre de plusieurs  maux : absence d’écoles, de dispensaires, d’éclairage public et d’un mal croissant, l’insécurité.

Aussi, profitant de cette pauvreté, les politiques ont passé le temps à  favoriser la division des filles et fils de cette contrée.  « Je suis convaincu que seul un peuple débarrassé du besoin élémentaire pour obliger les hommes et femmes politiques à sortir le débat des cavernes et des égouts et construire un véritable développement de la communauté ».

Pour cela, Paul Etienne Mounombi a pour programme la création d’un fonds de financement de la PME, d’une valeur de 50.000.000 millions. Cette enveloppe, à en croire le candidat indépendant qui a pour suppléant Jean Paul Akessa, va favoriser le financement de projets initiés par les jeunes.  Ce n’est pas tout, durant son mandat de député, il contribuera à la construction d’une menuiserie. Cette usine permettra, indique le concerné, d’offrir une expérience professionnelle aux jeunes sortis du Lycée technique de Fougamou.  La création de briqueteries et autres coopératives agricoles, afin de favoriser l’affirmation du planteur par une meilleure maitrise de son activité : « Je suis convaincu que l’autonomie financière permettra à l’homme d’affirmer et de maintenir sa dignité à tout point de vue. Ainsi, n’importe quel quidam ne s’investirait plus en politique à Fougamou sans discours ni offre politique valable avec pour seul objectif de se servir des populations pour avoir une place au soleil » a conclu Paul Etienne Mounombi.

PARTAGER