Accueil Politique Législatives : possible prise de parole de Jean Ping

Législatives : possible prise de parole de Jean Ping

PARTAGER
Jean Ping.

Selon certaines indiscrétions, Jean Ping pourrait prendre langue avec le peuple de la Résistance. Sur la question des législatives, le leader de la coalition pour la Nouvelle République pourrait donner sa position. Est-il besoin de rappeler que le sujet est au centre des discutions au sein de cette galaxie. Certains ont même déjà donné leur position.

La question sur la participation des partis politiques de la coalition pour la Nouvelle République aux élections législatives ou pas, Jean Ping, n’a vraisemblablement pas dit un mot là-dessus. Pourtant, certains partis membres de la CNR ont déjà donné leur position. Certains y vont, d’autres pas. Il y en a même dont les positions restent mitiger, comme il y en a qui n’ont pas encore donné leur position.

Parmi les partants, il y a le Parti gabonais du Progrès, de Mouity Nzamba. D’ailleurs, c’est le premier parti qui a annoncé sa participation à ces élections. Les Démocrates se disent aussi partants. De la voix de son président Guy Nzouba Ndama, qui a brisé le silence tout dernièrement, il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse.

Les non partants, sont l’Union pour et la Liberté du Dr Edouard Engouang Allogho. Il se dit aussi que les Souverainistes n’en font pas une priorité.

Le Rassemblement Héritage et Modernité de Hugues Alexandre Barro Chambrier, attend la position officielle de la coalition. Au cours d’un rassemblement d’ailleurs en présence de Jean Ping, cette formation politique a dit attendre la position officielle de la Coalition, donc celle de Jean Ping. Au niveau du deuxième arrondissement de Libreville, la position du groupe conduit par Jean Eyeghe Ndong, reste aussi mitiger. Même si, le regard de JEN est beaucoup plus rivé vers les élections locales, dont-il pourra se porter candidat pour la mairie de Libreville.

Sur la question, l’Union Nationale de Zacharie Myboto, n’a pas encore fait de déclaration. Mais ce n’est pas pour autant que certains de ses militants ne s’agitent pas. L’ADERE de Jean Clément Didjog Divungui Di ding, est aussi muet sur la question, comme le sont l’Arena et le 7MP.

Le dernier né des partis membres de la coalition pour la Nouvelle République, le Rassemblement de Patriotes Républicains de Jean François Ntoutoume Emane, est dans la perspective d’une sortie officielle. Peut être attend t-il cette sortie pour donner sa position.

Quelle sera donc la position de Jean Ping, dont certaines sources proches de son cabinet laissent croire qu’il pourra prendre la parole dans quelques jours, pour justement donner sa position sur la question? Certains vont même plus loin, en disant qu’il annoncera que le sujet est moins important pour lui. Car disent-ils, venir dire qu’il faut y aller, signifierait que l’élection présidentielle est désormais un dossier rangé dans les tiroirs. ‘’Une position qui ne fera que réconforter ceux qui sont partis depuis longtemps, comme Ndemezo’o Obiang’’. Explique un acteur politique de l’opposition, à notre rédaction.

« Mais par contre, continue notre interlocuteur, « dire qu’il n’y va pas, serait un coup dur pour ces partis qui veulent prendre part à ces élections. Car un boycotte de la part de Jean Ping ne motivera pas le peuple qui est derrière lui à y aller ».

PARTAGER