Accueil Politique Disparition : le cas Alain Mbella inquiète sa famille politique

Disparition : le cas Alain Mbella inquiète sa famille politique

PARTAGER
DR.

Hier les jeunes modernistes du Rassemblement Héritage et Modernité sont montés au créneau, suite à la disparition de Alain Mbella patron de RHM à Kango (province de l’Estuaire). Ils n’ont pas manqué de tancer les autorités judiciaires quant à leur silence radio sur cette affaire.

 Il faut dire que la disparition d’Alain Mbella inquiète au tout premier lieu sa formation politique. Hier au siège du RHM, les jeunes modernistes sont montés au créneau pour dénoncer les comportements des autorités judiciaires suite à cette affaire. «Nous sommes très choqués par le mutisme et l’indifférence des autorités publiques compétentes en la matière, notamment le procureur de la République et le ministre de la Justice lorsque de tels cas de disparition surviennent».

Ils ont donc profité de ce moment pour rappeler aux autorités leur rôle, qui est celui de la protection des populations et de leurs biens. Aussi, ont-ils saisi le procureur de la République,  afin de faire la lumière sur cette affaire. «Afin que lumière soit faite sur cet énième cas d’enlèvement de compatriotes, pour qu’enfin les différentes familles puissent avoir des nouvelles de leurs enfants». Pour les jeunes du RHM, il s’agit de «mettre les autorités judiciaires devant leurs responsabilités devant l’opinion nationale et internationale».

C’est donc une énième interpellation après celle de la famille biologique du porté disparu et de biens d’autres organisations de la société civile.

 

PARTAGER