Accueil Politique Diplomatie gabonaise : des postes en moins

Diplomatie gabonaise : des postes en moins

PARTAGER
Noël Nelson Messone, le ministre gabonais des Affaires étrangères/(c)internet.

Au regard du contexte économique actuel, les autorités du pays, à en croire le chef de la diplomatie gabonaise, Noel Nelson Messone, envisagent de réduire les effectifs des missions diplomatiques dans le monde.

La crise économique que traverse le pays n’épargne personne. Bien au contraire, elle se fait ressentir au point que beaucoup d’administrations tant publiques que privées envisagent de prendre de décisions qui visent à réduire les dépenses.

Faute de budget pour continuer à maintenir les diplomates gabonais en poste à l’étranger, le ministère des Affaires étrangères n’exclut plus la possibilité de mettre fin à certaines missions diplomatiques. Le patron de la diplomatie gabonaise, Noel Nelson Messone, l’a fait savoir dans une interview accordée à nos confrères du quotidien l’Union. « Le Gabon compte actuellement près d’une quarantaine d’ambassades et des postes consulaires dans le monde. Plus de 600 agents émargent au compte des Missions diplomatiques à l’étranger. Il est donc essentiel d’ajuster cette situation au contexte budgétaire ».

Il faut dire que cette décision et comme l’a souligné le membre du gouvernement, n’est qu’au stable de réflexion. Celle-ci se fera en par rapport aux objectifs et aux intérêts du Gabon dans le monde. « Il nous faut rationaliser notre carte diplomatique. Notre réflexion est en cours depuis quelque temps. Mais, réorganiser notre carte se fera à la lumière de nos objectifs et de nos intérêts sur la scène diplomatique. Et je ne voudrais pas faire à ce stade d’annonces prématurées sur les réductions envisageables. Les résultats de cette réflexion seront portés à l’attention des plus hautes autorités du pays », a préciser Noel Nelson Messone.

Reste maintenant à savoir, quelles missions diplomatiques et postes consulaires seront exclus de cette carte diplomatique.

PARTAGER