Démocratie nouvelle sort de sa semi-légalité

Démocratie nouvelle sort de sa semi-légalité

98
0
PARTAGER

Fort de sa reconnaissance légale, Démocratie nouvelle continue à se déployer sur le terrain. Après Awoungou, dans la commune d’Owendo, ses principaux responsables, dont René Ndemezo’Obiang, son président, étaient mercredi 13 juillet dernier dans le premier arrondissement de Libreville. Faire connaître de plus en plus le parti et asseoir ses bases, telles sont les raisons qui fondent ce déploiement sur le terrain des dirigeants de cette formation politique dont on parle de plus en plus depuis les 27 et 28 avril 2016.
Dans le premier arrondissement de Libreville, ses responsables locaux ont donc été présentés au public et installés. Il s’agissait du secrétaire d’arrondissement et les différents délégués qui l’entouraient, ainsi que les responsables de jeunes et des femmes.
Démocratie nouvelle s’affirme donc, et de ne plus en plus sur le terrain en tant que l’une des formations politiques qui soutiennent la candidature de Jean Ping à l’élection présidentielle du 27 août prochain. Sa représentativité parait être tentaculaire tellement les Gabonais s’y reconnaissent aussi bien à Libreville, Port-Gentil, Mouila, Oyem, Lambaréné, Franceville, Makokou, Tchibanga, Koula-Moutou, qu’à Cocobeach , Kango, Omboué, Gamba, Bitam, Minvoul, Medouneu, Mitzic,,Ndjolé, Okondja, Bongoville, Mbigou, Iboundji et partout ailleurs.
Cette semaine qui s’annonce, le directoire dudit parti entreprend une tournée provinciale dans le Woleu Ntem

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE