Les Démocrates : un premier conseil politique pour l’avenir du parti

Les Démocrates : un premier conseil politique pour l’avenir du parti

239
0
PARTAGER
Le directoire des ''Démocrates''/pyramidmediagabon.

C’est à son siège du Bas de Gué-Gué, dans le premier arrondissement de Libreville, que le parti  » Les Démocrates’’ a organisé son tout premier conseil politique.

Il faut dire que ce conseil politique est la toute première activité de ce jeune parti politique, après son congrès consécutif tenu le 11 mars dernier à Libreville. Occasion donc pour les amis de ce parti, de réfléchir sur l’avenir de celui-ci. Aussi, ce premier conseil politique  fait également suite aux engagements pris par  les Démocrates, lors de son congrès consécutif. Parmi ces engagements, il y a entre autres: « la volonté de poursuivre le combat politique pour continuer d’affirmer ainsi le caractère inaliénable de notre liberté de penser face à l’oppression et la confiscation de nos droits fondamentaux. Continuer la lutte pour conjurer le mauvais  sort dans lequel le pays est englué suite à la gouvernance calamiteuse des sept ans écoulés et à l’issue scandaleuse de l’élection présidentielle du 27 aout 2016. Continuer, parce que le moment et la conjoncture dans laquelle le pays se trouve, l’entraine inexorablement dans un abime qui, au nom de notre patriotisme viscéral et en vertu de la  responsabilité historique, n’autorise aucune indifférence possible ». Ainsi s’est exprimé, Guy Nzouba Ndama, le président de cette formation politique.

Il a ensuite, en tant que premier responsable de ce parti, fait le bilan  de sa chapelle politique au sein de la Coalition pour la Nouvelle République « Nous avions choisi par-dessus tout de mener notre combat dans le cadre solidaire de la coalition formée autour du Présent élu : Jean PING. Pour autant que notre appartenance à la coalition ne devrait signifier ni un reniement ni une dissolution de notre identité politique ; encore moins une mise sous tutelle de la libre expression de nos opinions suivant un certain bon sens et une certaine cohérence interne à la coalition ».  Malgré tout, le parti de Guy Nzouba Ndama a réaffirmé son engagement au sein de la Coalition pour la Nouvelle République.

Puis, il s’est agit pour le parti  »Les Démocrates », de débattre de la tenue des élections législatives, dont le parti constate avec regret que le gouvernement ne veut pas respecter les délais légaux pour l’organisation de ces consultations électorales. Pour ce faire, les Démocrates, ont donc opté de saisir la Cour Constitutionnelle.

A noter que   »Les Démocrates » est toujours en attente de son récépissé définitif qui doit être délivré par les services du ministère de l’intérieur. Quant à son implantation, elle s’effectue en ce moment  par les organes locaux.

Enzo Noah

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE