Décès : Hervé Ndong n’est plus

Décès : Hervé Ndong n’est plus

2050
0
PARTAGER
Hervé Ndong, pendant ses moments de souffrance/DR

Hervé Ndong, le président de l’ONG Convergence pour l’Unité est passé de vie à trépas en France, où il vivait en exil forcé.

Tout le monde se souvient l’avoir vu dans une photo présentant des symptômes d’un homme très malade et complètement abandonné à lui-même. Hervé Ndong, est mort ce lundi en France, où il vivait depuis plusieurs mois, alors qu’il était en fuite du Gabon, en raison des poursuites judiciaires qui pesaient contre lui.

Selon certaines sources parisiennes, c’est dans une chambre qu’il a été retrouvé mort. Les mêmes  sources indiquent toutefois  que sa santé s’était améliorée, d’où leur étonnement.

Rappelons qu’Hervé Ndong, était un fervent défenseur du pouvoir en place. Il avait même été un des collaborateurs de l’actuel chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. A travers son ONG, Convergence pour l’Unité, il organisait des caravanes médicales, avec le soutien de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Maixent Accrombessi. Il faut même souligner que c’est depuis le départ de ce dernier que les malheurs d’Hervé Ndong avaient commencé. Après une interpellation à la DGR, il avait pris la poudre d’escampette, pour se réfugier dans un premier temps au Cameroun, puis finalement en France.

Atteint d’un diabète, le fils de Mebba dans le Como Mondah, sur la route de Cocobeach, avait été présenté comme un clochard, sur une chaise roulante, avec une jambe qui se dégradait tout doucement.

A en croire certaines sources, il menait une vie  difficile en France. Le pouvoir qu’il défendait bec et ongle lui avait complètement tourné le dos.  

Serge Du Palvier

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE