Crise politique au Gabon : des invités inopinés à l’ONU

Crise politique au Gabon : des invités inopinés à l’ONU

1970
0
PARTAGER
La diaspora gabonaise, lors d'une précédente manifestation.

Sous l’initiative de la société civile et la diaspora gabonaise, le siège des Nations Unis pourrait être le théâtre des manifestations qui auront un lien avec la crise politique que connait le Gabon. Il s’agira de déposer dans les services d’Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU,  un Mémorandum relatif aux violences des droits de l’homme pendant la crise poste électorale.

Les mercredis 10 et vendredis 12mai prochain auront lieu devant le siège abritant les services des Nations Unis à New York, 1211 Génève, des manifestations dirigées par les gabonais. Cette initiative est de la société civile et la diaspora gabonaise. L’objectif de cette rencontre, rentre dans la droite ligne de la crise politique que connait le Gabon, suite à la dernière élection présidentielle. Ces manifestations sont organisées pour dénoncer des innombrables violences des droits humains perpétrés au Gabon ; pressions, menaces, intimidations sur des activistes et sur les populations, les arrestations et détentions arbitraires.

Durant ces manifestations, une délégation de la société civile et la diaspora gabonaise remettra un mémorandum dans les services du nouveau Secrétaire Général de l’Onu, le portugais Antonio Guerres.

Serge Du Palvier

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE